Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

La grande friture

 
  Dard, Frédéric
Edition : Points 2008, 190 pages ISBN : 978-2-7578-0760-6 5,50
 

Clay doit aller prendre son service mais il flotte à ne pas mettre un flic dehors, et justement il est inspecteur et va se mettre à l'abri dans un bar. Il aurait mieux fait de se laisser tremper jusqu'aux os, il se serait plus vite remis d'un rhume que de ce qui va lui arriver par la suite.

Alors qu'il sirotait un whisky avec le patron son regard est attiré par une sublime blonde. Il oubli tout, seul le corps sensationnel de cette fille compte et il veut tout faire pour la séduire.
Elle le défi aux dés, quitte ou double, première mise dix dollars. Il gagne, gagne et pris dans le jeu il continu mais perd huit milles dollards. Lui pauvre inspecteur qui met presque un an à les gagner doit lui donner le lendemain matin.

Il reprend le travail et appeler sur le lieu d'un crime la chute de l'inspecteur Clay va continuer. Il va voler le mort pour rembourser la blonde, puis tuer un témoin. Tout de même dans son malheur il devient l'amant de cette riche héritière et grâce à son vol il a de l'argent devant lui. Mais vous savez tous que bien mal acquis ne profite jamais...

Un roman parut sous le pseudonyme de Frédéric Charles en 1954 et qui passa malheureusement sous silence car le succès n'était pas encore au rendez-vous pour le père de San-Antonio. Pourtant le talent était déjà-là. Un vrai plaisir que de découvrir une autre facette de cet auteur tant décrié.

Ecrite par Arsenik_, le 09 Juillet 2008 à 09:07 dans la rubrique Roman Inclassable .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb