Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

La Fin du Monde

 
  Colin, Fabrice
Edition : Mango, Collection : Autres mondes 2009, 190 pages ISBN : 978-2740424346 9
 

Jim est un adolescent comme un autre ; américain, de parents séparés, son père et son frère vivent dans d'autres pays tandis que sa soeur s'est installée dans une autre ville. Quant à François, qui a joué à des jeux en ligne il y a quelques années avec Jim, c'est un adolescent parisien, fils de bonne famille, mais dont le principal souci actuellement est d'accueillir sa mère, qui revient de Chine après avoir tenté une opération de la dernière chance pour sauver sa vie. Hafsa, de son côté, est plus jeune qu'eux mais a déjà connu la guerre : à treize ans, elle a tenté de se faire sauter avec une bombe mais a échoué et a perdu une main. Elle ne doit la vie et la liberté qu'à l'intervention d'un diplomate américain qui a payé pour elle, pour les soins médicaux et un avocat. Le dernier, Xian, est un jeune chinois, champion mondial d'échec. C'est aussi le fils du médecin qui a opéré la mère de François, et qui n'apprécie pas que, après la promesse de son père de rester toujours fidèle à sa défunte femme, il soit tombé amoureux de la française qu'il a arrachée à la mort.

Entre les quatre adolescents qui ne se connaissent pas encore, un lien étrange se noue, déclenché par un drame que tous attendaient, sans oser y croire : le largage d'une bombe atomique sur les Etats-Unis. Le seul qui l'avait prévu, c'était le père de Jim, et il a aussitôt demandé à son fils de fuir, d'aller se réfugier au Groenland, là où une base souterrain a été construire pour abriter scientifiques et politiques. Jim va prévenir François, qui prévient à son tour Xian, et l'ambassadeur américain qui protège Hafsa va faire de même.

Mais alors qu'une flambée de violence submerge le monde entier, la vie des jeunes gens va être bouleversée. Comment survivre lorsqu'un conflit entre deux pays devient mondial en quelques jours, et que des douzaines de bombes atomiques sont lancées de part et d'autres en représailles, semant des millions de morts et détruisant durablement l'écosystème mondial. Les survivants savent que leur temps est compté ; outre les nuages radioactifs, ils ont conscience que l'hiver nucléaire est prêt à s'installer sur eux, détruisant toute vie animale et végétale pour les années à venir.

Pour Jim, François, Xian et Hafsa, le refuge au Groenland demeure le seul espoir de survie. Mais pour eux, l'important, c'est aussi de sauver leurs familles, peut-être leurs amis, et de se battre, heure après heure, pour survivre, tout simplement.

Dans sa postface, Fabrice Colin annonce qu'il n'a pas cherché à faire un livre « sur » la guerre, mais en tout cas, il a écrit un magnifique ouvrage sur l'être humain durant la guerre. En optant pour donner le point de vue de héros aussi différents et tourmentés que ces quatre adolescents, l'auteur met en valeur le rôle et l'importance de l'humanité et offre plusieurs options pour comprendre le conflit ; Hafsa se réjouit presque de la destruction des villes américaines et refuse de fuir vers le refuge, François prévient le fils de l'amant de sa mère, Xian sauve une fillette inconnue et la protégera jusqu'aux bout... les réactions humaines sont très différentes et le contexte change avec leur évolution.

Mon seul regret : que le tome deux ne soit pas encore disponible, tant ce premier opus est marquant, vibrant de vie et d'horreur, très dur et émouvant à la fois.

Il y a des livres « pour jeunes lecteurs » qui peuvent ne pas correspondre à des lecteurs adultes, celui-ci n'en fait pas partie, je ne doute pas qu'il saura fasciner et horrifier tout lecteur conscient de notre monde.

Ecrite par Zaahne, le 04 Février 2009 à 10:02 dans la rubrique Roman Jeunesse .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb