Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

La Faille de Kaïber (Le Cycle des Ombres - Tome 1)

 
  Gaborit, Mathieu
Edition : Points, Collection : Fantasy 2007, 248 pages ISBN : 978-2-7578-0488-9 6,50
 

La forteresse de Kaïber a toujours tenu. De nombreuses batailles ont opposé la Lumière aux Ténèbres, mais Kaïber a toujours résisté. L'Alliance faite d'hommes, d'elfes et de dragons n'a jamais fléchi. Simplement voilà, Achéron, le berceau des Ténèbres a décidé d'en finir une bonne fois et une armée peuplée de zombies, goules, guerriers-crânes, nécromants, une armée sans fin est aux portes de Kaïber.

Syd a quitté la forteresse il y a quatre ans et ne comptait pas y revenir. C'était sans compter que son destin n'est peut-être pas celui qu'il a choisi Le voilà de retour pour reprendre le rôle de Commandeur des troupes Cynwälls, à la veille d'une bataille qui pourrait bien changer la face du monde

Ce roman est un concentré d'action à l'état pur. Il se lit d'un bloc tant on est emporté par les évènements. Epique à souhait, chaque personnage se révèle intéressant, attachant, et ce des fois en quelques lignes. La Faille de Kaïber est un roman haletant, éprouvant même car l'auteur arrive à nous plonger au cur de la bataille. On frissonne à l'approche des Ténèbres, on ressent la pourriture, la noirceur, l'horreur des combats. C'est avec talent que Mathieu Gaborit nous mène dans ce récit. Mon seul regret ? Il manque une cinquantaine de pages pour finir moins brusquement.

Moins " romantique " que l'univers d'Agone (Les Chroniques des Crépusculaires et Abyme restent mes chouchous), plus violent que les Chroniques des Féals, Le Cycle des Ombres possède la " patte " Gaborit. Ne serait-ce qu'avec le personnage de Cyrael, la vieille nécromancienne, maîtresse des rituels de chair, personnalité sombre et attachante quand même.

Je suis définitivement fan de Mathieu Gaborit. C'est un véritable écrivain. Par ses divers univers, il arrive à développer son talent, celui d'un artiste à la plume riche, vivante, efficace et magique.

Si après cela vous n'avez toujours pas lu un de ses romans, je ne peux plus rien pour vous

Ecrite par Nereide, le 09 Août 2007 à 15:08 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb