Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

La dame de Dubaï (Ghost Money - Tome 1)

 
  Smolderen & Bertail
Edition : Dargaud 2008, 58 pages ISBN : 978-2-205-06020-1 13
 

Irak, 2004. Lors dune mission qui tourne au vinaigre, quatre soldats américains fraternisent devant lhorreur. Ils sont le parfait résultat de la politique républicaine de Bush, et nont de cesse de traquer les terroristes un peu partout sur le globe, afin de leur soutirer des informations, notamment sur le trésor emmagasiné suite au traumatisme mondial engendré par les attentats du 11 septembre.

Nous sommes à présent en 2020. Les républicains sapprêtent à reprendre le pouvoir, après vingt années de gouvernement démocrate. Les manifestations vont bon train de par le monde, notamment à Londres où une jeune fille, Lindsey, est sauvée dun agglutinement de foule par Chamza, une richissime et très belle jeune femme aux moyens démesurés.

Ainsi, Chamza emmène Lindsey faire des courses à Dubaï, grâce à des moyens de locomotion supersoniques. Les promenades de par le monde deviennent monnaie courante et ne sont pas vraiment bien vues par le père de Lindsey, dautant qu'elle commence à en pincer sérieusement pour Chamza. Cette dernière est étroitement surveillée par les américains. A priori, sa fortune fait la curiosité du Pentagone : largent du terrorisme ny serait apparemment pas étranger

Cest donc une équipe formée des quatre vétérans de la guerre en Irak de 2004 qui est chargée de kidnapper Chamza. Leur plan de surveillance est tout à fait machiavélique, mais rien nest trop beau dans la guerre contre le terrorisme, non ?

Voilà un premier tome qui débute de fort belle manière une série que je pressens fort prometteuse ! Certes, le dessin et les couleurs sont tout à fait attirants et détaillés à souhait (certains paysages dans le désert sont tout à fait bluffants de réalisme). Mais le véritable point fort nous vient bel et bien du scénario !

Et la présence de 58 planches au lieu de 48 nest sans doute pas étrangère à cette impression de vaste complexité. Les époques sont doublées, certes, mais les lieux également, avec cette excellente idée de voyage supersonique : on passe ainsi dun paysage à un autre totalement différent avec aisance et réalisme : un véritable défi parfaitement relevé par le dessinateur, au passage

Cette histoire mêlant espionnage militaire et ambiance post 11 Septembre laisse une délicieuse impression dachevé et de travail fouillé. Une série très prometteuse sur laquelle je vous recommande de vous ruer !

Ecrite par Clark, le 06 Octobre 2008 à 11:10 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb