Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

L'évasion (Henderson's Boys, HB - Tome 1)

 
  Muchamore, Robert
Edition : Casterman, Collection : Jeunesse 2010, 241 pages ISBN : 978-2-203036277 15
 

Les lecteurs suivant la série Cherub vont être ravis : voici enfin révélée la naissance de l'organisation et le parcours des premiers agents secrets adolescents.
Pendant l'été 1940, alors que les troupes d'Hitler sont en train de s'emparer de la France, le destin va faire se croiser Charles Henderson, agent secret britannique traqué par les nazis, Marc, un orphelin ayant fugué de son orphelinat suite aux mauvais traitements, et Paul Clarke, fils aussi orphelin d'un proche de Henderson.

L'histoire oscille entre les aventures de Marc, d'abord dans son quotidien de nettoyeur d'étable et souffre-douleur du directeur de l'orphelinat, puis fuyant sur une bicyclette volée à Paris pour enfin se retrouver face aux nazis lorsqu'il s'installe par hasard dans la maison abandonnée d'Henderson. Torturé, le jeune garçon va saisir sa chance au vol lorsque l'agent secret lui propose de l'aider à retrouver des documents secrets.

Ceux-ci sont détenus par Rosie et Paul Clarke. Enfants du commercial anglais, ils ont fui leur maison avec leur père lorsque celui-ci s'est retrouvé en possession d'informations cruciales pour la guerre. Mais monsieur Clarke va périr lors d'un bombardement et les enfants vont se retrouver seuls, à la merci des adultes, des nazis et de la guerre.

Plus noir et sordide que les tomes habituels de Cherub, cet opus d'ouverture d'une nouvelle série donne le ton avec des scènes de violence et de torture à en donner froid dans le dos. Le réalisme est là, les faits sont historiques, et l'auteur rend justice à l'époque. Ce première tome ne fait qu'effleurer les débuts de Cherub et on ne peut qu'espérer que la suite sera à la hauteur, tout en en révélant plus sur le futur.

Ecrite par Zaahne, le 07 Juin 2010 à 10:06 dans la rubrique Roman Jeunesse .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb