Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

L'étreinte du mal

 
  Cain, Chelsea
Edition : Pocket, Collection : Thriller 2010, 362 pages ISBN : 978-2-266-19635-2 6,80
 

Il était sa dernière victime, la dernière parmi des centaines et pourtant il a survécu. Pourquoi l'a-t-elle laissé vivre ? Cette femme torturait ses victimes puis gravait un coeur sur la poitrine : sa signature. Elle s'attaquait à toute personne mais a choisi l'inspecteur Archie Sheridan pour éprouver ses méthodes. Pourtant il a réussi à l'arrêter mais cette épreuve a laissé des traces. Gretchen Lowell le hante. Lorsqu'elle s'évade, Archie n'a qu'une obsession en tête : la remettre au plus vite derrière les barreaux. Saura-t-il faire face ou succombera-t-il à l'étreinte du mal ?

L'étreinte du mal n'est pas une aventure à lire mais à vivre. Au moment d'écrire la chronique, je ne savais quoi penser. Car, pendant tout le roman, je n'étais plus Emily mais Archie Sheridan. Les blessures qui le faisaient souffrir, je les portais. Les émotions qui le tiraillaient, je les ressentais. Les choix qu'il devait faire, je les envisageais. Je suis sortie de là déboussolée, à bout de souffle, me demandant où j'étais. Une magie inimaginable : j'étais incapable de lâcher le bouquin comme si ma vie dépendait de la suite, comme si fermer le livre revenait à donner avantage à mon adversaire.

Le succès de l'oeuvre tient aux deux personnages principaux. Ils sont gigantesques par leur complexité. D'un côté, nous avons la femme Gretchen Lowell forte, machiavélique. Elle sait jouer avec les sentiments. Elle est capable de manipuler le sexe masculin pour servir ses desseins sans pour autant se compromettre. Aucun homme ne peut lui résister surtout pas notre inspecteur qui l'a traqué et qui lui arrache progressivement les lieux où reposent ses victimes. De l'autre côté, nous avons l'homme Archie Sheridan torturé aussi bien dans sa chair que dans son âme. Sous l'emprise de Gretchen, il est dépendant de cette femme et des visites à la prison mais aussi des médicaments qui permettent d'oublier la douleur. Il vit un véritable calvaire où seule la mort semble être l'unique issue possible. Ces deux êtres sont étroitement liés où la limite entre la manipulation et l'amour n'est plus décelable. Un thriller psychologique digne des plus grands comme Minette Walters.

L'étreinte du mal appelle clairement à une suite : Les héritiers du mal. J'adopte. Comme pour le premier livre Au coeur du malChelsea Cain met en scène sa redoutable tueuse en série, ce deuxième volume semble trop court, on en veut plus. J'aimerais savoir si Archie Sheridan va réussir à se défaire de l'emprise de Gretchen, trouvera-t-il un équilibre avec sa vie familiale ou au contraire se plongera-t-il dans une passion qui le détruira à petit feu ? La meurtrière avait fait une promesse à la fin de ce volume, pourra-t-elle la tenir ?

L'étreinte du mal est un véritable coup de coeur. J'y ai vécu une véritable aventure que je ne suis pas prête d'oublier. Fan de Minette Walters, j'ai découvert un auteur de thriller psychologique à la hauteur. Sans prise de tête sur tel ou tel mal humain, le lecteur partage les sentiments et les tourments ressentis par les héros.

Ecrite par Emily, le 20 Mai 2010 à 17:05 dans la rubrique Roman Polar .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb