Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

L'été de feu

 
  Darne, Alain
Edition : Belfond 2008, 384 pages ISBN : 978-2-7144-4446-2 20
 

A Paris, malgré la Terreur, le jeune comédien Gabiel Odérieux a du succès, tant sur le plan professionnel que sentimental. Mais les excès des révolutionnaires fanatiques se retournent contre eux à Lyon, où ils sont emprisonnés et menacés de mort, à la grande fureur de la Convention. Et au grand dam de Gabriel, dont le père fait partie des prisonniers. A peine informé, il part, prêt à tout pour le délivrer.

Dès son arrivée à Lyon, il sauve la vie de Laurent Sivinces, un bourgeois à la tête d'un atelier de tissage. Reconnaissant, celui-ci le ramène chez lui, où il le présente à sa soeur, dont Gabriel s'éprend au premier regard. Il va rester avec cette famille, tandis que les armées de la Convention convergent pour mater la révolte lyonnaise.

Ce roman est passionnant. L'auteur y entremêle savamment données historiques, scènes d'action et de bataille, et scènes sentimentales, pour le plus grand plaisir du lecteur qui ne s'ennuie pas une minute. Les personnages sont bien différenciés, et on s'attache à eux, même aux "méchants".
Il n'y manque qu'une postface détaillant ce qui appartient véritablement à l'histoire des évènements imaginés pour le roman, destinée au lecteur trop paresseux pour faire des recherches sur cet épisode peu connu de la vie provinciale de la Terreur.

Malgré ce très léger bémol, il s'agit d'un excellent moment de lecture, que l'on a du mal à quitter une fois commencé.

Ecrite par Mureliane, le 26 Mai 2008 à 10:05 dans la rubrique Roman Inclassable .
Commenter cette chronique



L'été de feu
Ecrit par Anonyme le 27 Mai 2008

Merci de votre commentaire très encourageant. Je vous signale que tout est exact du point de vue historique - sauf évidemment les épisodes "sentimentaux". Cordialement à vous.

Répondre à ce commentaire
Re: L'été de feu
Ecrit par Mureliane le 27 Mai 2008

Merci de satisfaire ma curiosité... et ainsi celle de vos lecteurs !

Répondre à ce commentaire




© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb