Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

L'empreinte des dieux (Le cycle de Mithra - Tome 1)

 
  Tanner, Rachel
Edition : Points, Collection : Fantasy 2007, 440 pages ISBN : 978-2-7578-0222-9 7,50
 

Nous sommes en 1533 de l'ère romaine (l'année 0 étant la fondation de Rome), l'empire est toujours debout, il est monothéiste et très attaché au culte de Mithra. Un duc de Germanie nommé Charles se rebelle contre le pouvoir autoritaire de l'Empereur et ses hommes l'appellent Carlus Magnus...

Dans la grande histoire, il y a aussi la petite. Nous sommes en Armorique, dans le chateau d'un duc breton. Servantes et soldats s'activent autour de sa famille qui est composée de sa deuxième épouse Christina, son fils Jorem, fruit d'une aventure avec une bohémienne, de sa fille Judith et de son fils Goran, enfants d'un premier mariage, la mère étant morte en couches, et ensuite les deux petits derniers. A eux, il faut y ajouter Frédérique, la veuve d'un cousin du duc et son fils. Mais ce dernier va être tué en duel par Jorem. Frédérique n'a de cesse de se venger et va se rendre à Rome.
Judith, pendant ce temps, va croiser la route d'un dieu qui va lui extorquer de rejoindre la puissante sorcière Ygrène.

Frédérique et Judith se vouent une haine éternelle et vont se préparer, chacune à leur façon, à l'ultime rencontre...

Voilà une uchronie qui mérite d'être lue ! Imaginez que l'empire ne se soit pas effondré, que l'église catholique ne soit jamais devenue la religion officielle mais que ce soit l'église mithriadique, que Charlemagne soit un petit duc de Germanie et vous aurez ce superbe livre de Rachel Tanner qui par certains côtés rappelle la nouvelle de Robert Silverberg dans son recueil Le nez de Cléopâtre.
On sent vraiment que l'auteur, qui est historienne, maîtrise son sujet, sans pour autant en faire trop ni perdre parfois le lecteur dans des détails historiques qui peuvent être assommants.

Les personnages sont très intéressants car ils sont tiraillés, comme Judith entre l'amour fraternel et son devoir envers la sorcière Ygrène. Le personnage de Frédérique, bien qu'un monstre de cruauté, a quelque chose de viscéralement humain. On a tué son fils et elle cherche à se venger par tous les moyens. Je pense que c'est le personnage le plus abouti dans l'écriture, car l'auteur arrive parfaitement à nous montrer la douleur, le désir de vengeance qui vont crescendo.

Il y a une vraie mythologie dans cet ouvrage : des cercles de sorciers qui se réunissent pour combattre Mithra,  des rites mithriadiques très bien faits et décrits, des scènes de guerres, de meurtres, des combats....

De Rachel Tanner, j'avais déjà lu Le rêve du mammouth que j'avais trouvé intéressant mais là j'ai reçu une grande claque !

Ecrite par Scorpionne, le 06 Mars 2007 à 07:03 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb