Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

L'assassin du Roi - La nef du crépuscule (L'assassin royal - Tomes 2-3)

 
  Hobb, Robin
Edition : France Loisirs, Collection : Piment 1999, 437 pages/497 pages ISBN : 2-7441-3624-7 / 2-7441-3824-X 45FF chaque
 

FitzChevalerie revient du royaume des montagnes très affaibli. Envoyé pour sa première mission, il se rendit vite compte que l'ordre ne pouvait être exécuté, et dut pour la première fois s'opposer ouvertement à Royal, le dernier des fils du roi Subtil. Mais celui-ci le fit empoisonner, et le retour vers Castlecerf se fait difficilement, le poison n'étant pas complètement parti de son corps.

Mais arrivé au château, il va vite se rendre compte que nombre de changement survinrent pendant sa courte absence de quelques mois. Royal prenant de plus en plus de puissance face à son frère Vérité, et dans le coeur de Subtil, les Pirates Rouges devenant de plus en plus audacieux dans leurs attaques, et Vérité qui ne sait plus quoi faire pour le bien de son peuple.

Mais le réconfort arrivera par la présence de Molly, celle qu'il rencontra à l'âge de six ans, lorsqu'il arriva à Castlecerf, et qui est maintenant une servante aux ordres de Patience, ancienne reine-servante et épouse de Chevalerie, le père du Fitz.

L'assassin du roi et La nef du crépuscule sont les deuxième et troisième volets de cette saga magique et fabuleuse. On y découvre encore et toujours le Fitz, mais plus on avance, plus on se surprend par ses réactions et ses actes, et on s'identifie réellement à ce jeune homme en quête d'identité et de liberté.

On pourrait se dire que l'histoire va s'étouffer, mais il n'en est rien. Et le style d'écriture est toujours aussi parfait que dans la premier tome.

Je ne saurais encore trop vous recommander la lecture de cette épopée qui se poursuit encore au-delà. Armez-vous de patience et vous serez réellement récompensés.

Ecrite par WongLi, le 31 Octobre 2001 à 22:10 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb