Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

L'aigle et le dragon (La quête du Monde-Miroir - Tome 1)

 
  Sutter, Avril
Edition : Nestiveqnen, Collection : Fantasy 2002, 463 pages ISBN : 2-910899-59-4 24
 

Deux royaumes se font face : Astolistie et Epopistilie. Deux royaumes qui depuis la nuit des temps veulent le territoire et l'avilissement de l'autre. Et aujourd'hui plus que jamais. Car Davidas, roi d'Astolistie, a décidé d'enfin en finir avec ses querelles et de faire, pour une fois, une guerre ouverte à son voisin dans le but de s'approprier son territoire. Mais il veut confier ses armées à Gillian, fils de sa femme défunte et d'on ne sait pas qui. Depuis toujours Gillian vit reclus, pour le punir de l'infidélité de sa mère, et ne veut rien avoir à faire avec la guerre, la seule chose lintéressant étant la poésie et l'art.

Mais de l'autre côté, le roi Devonis forge depuis de longues années une épée grâce à laquelle il pourra enfin venir à bout des sauvages astolistiens. Et cette épée n'est autre que sa propre fille : Séréna. Belle mais froide, vaillante, on la décrit parfois sans coeur, mais elle est maintenant fin prête pour la tache pour laquelle elle a été éduquée : vaincre définitivement leur voisin pour que cesse ces querelles mesquines. Mais les hommes de l'armée d'Epopistilie ne sont pas forcément enjoués de devoir obéir aux ordres d'une femme, fut-elle la fille de leur roi.

Dans la douleur et la tourmente qui va frapper bientôt les deux royaumes, des amitiés inattendues vont se créer, des âmes font se forger et se modifier, et beaucoup trop de sang va couler. Mais peut-être est-ce pour n'en sortir que plus fort que ces évènements surviennent maintenant ? Seul le destin le sait.

 

Au détour d'une allée du salon du livre 2003, je découvrit une maison d'édition que je ne connaissais pas et qui faisait du roman de fantasy. Je me précipitais donc vers le stand pour découvrir les différents auteurs présentés. Le choix fut rude, il faut bien le dire, mais rencontrer la jeune Avril Sutter a beaucoup influencé mon choix dans l'achat. En effet, cette jeune auteur n'a que 19 ans et pourtant nous sert un roman de fantasy qui, sans être forcément le plus original dans l'idée (quoi que je pense que de nombreuses surprises vont apparaître dans le tome suivant qui est déjà bien avancé, selon l'auteur), nous décrit des personnages extrêmement profonds. Oublié le style du gentil d'un côté et du méchant de l'autre. Les personnages sont bien plus complexes que ça. Certes, il y a bien des personnages exécrables du début à la fin, mais la majorité ne sont que mélange entre le bien et le mal. Ils nen sont pas moins très attachants.

La présentation de l'ouvrage n'est pas sans nous rappeler celle des livres de la maison d'édition Mnemos. Donc, d'une bonne qualité. Ajouté à cela une couverture que vous aurez reconnue comme étant de la main de Luis Royo, et vous avez un pavé agréable et beau dans la main. On peut se dire que le prix est élevé, c'est vrai. Mais c'est peu cher payé pour ce savoureux moment d'évasion que vous allez passer entre ces pages, et le plaisir d'encourager une jeune auteur prometteuse.

A découvrir de toute urgence !

Ecrite par WongLi, le 30 Mars 2003 à 11:03 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb