Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

Jake Ransom et l'ombre du roi squelette

 
  Rollins, James
Edition : Pocket Jeunesse 2010, 300 pages ISBN : 978-2-266-18272-0 13,50
 

Jake et Kady Ransom, bien que frère et soeur, n'ont pas grand-chose en commun. Alors que l'ainée, Kady, est le type même de la jeune adolescente pompom-girl ultra populaire, Jake n'a pas vraiment d'amis. Il faut dire qu'il consacre son temps à un seul et unique but bien précis : découvrir ce qui est réellement arrivé à ses parents, disparus trois ans plus tôt lors d'une mission d'anthropologie dans la jungle du Yucatan, à la frontière du Mexique et de Belize. 

Comme point de départ, il y a ce colis reçu peu de temps après la disparition des époux Ransom d'un expéditeur inconnu. Il contenait le journal de bord de son père, le carnet de croquis de sa mère et une pièce mystérieuse en or, divisée en deux fragments irréguliers marqué chacun d'un symbole maya.

Lorsque Jake reçoit une invitation VIP à l'inauguration d'une exposition du British Museum intitulée « Trésors mayas du Nouveau Monde », il y voit l'occasion de réunir d'autres indices. En effet, sur la brochure explicative, il reconnait plusieurs objets décrits par ses parents dans leurs cahiers. Il s'envole donc pour Londres avec sa soeur, sans se douter que ce qu'il va découvrir dépasse son imagination.  

James Rollins, connu pour avoir signé plusieurs romans pour adultes, réussit le tour de force de nous entrainer, sans qu'on ne sourcille, dans un monde où dinosaures, mayas, vikings, romains et créatures fantasmagoriques se côtoient joyeusement. On pourrait vite trouver cela trop extravagant, trop farfelu, trop tout, et pourtant non : on adhère à cet univers improbable. D'autant que l'auteur a pris le soin d'y ajouter des touches de réalisme, notamment sur la civilisation maya, l'archéologie ou la physique, comme il l'explique dans sa postface. Ce mélange des genres renforce notre acceptation de ce monde fantastique.

Quand à l'histoire en elle-même, c'est un roman d'aventures au rythme soutenu, à l'écriture directe.  On suit avec avidité les pérégrinations de Jake dont les connaissances, le courage et l'astuce ne sont pas sans rappeler un certain Indiana Jones. Ce n'est peut-être pas un hasard puisque James Rollins a été chargé de la novellisation du dernier opus.

En conclusion, c'est un premier roman d'aventures à l'intention du jeune public (… et du moins jeune) totalement réussi et je l'espère, le commencement d'une longue série. J'attends avec une impatience non feinte le volume deux prévu pour l'été 2011.

Un seul petit regret : la couverture est, à mon sens, totalement ratée : l'illustration tout comme la police de caractère du titre renvoient à l'univers des pirates alors qu'on n’en croise pas l'ombre d'un seul. Dommage.

Ecrite par Yria, le 31 Août 2010 à 16:08 dans la rubrique Roman Jeunesse .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb