Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Isidore et la pharaonne

 
  Stolze, Pierre
Edition : Nestiveqnen, Collection : Nesti Jeunesse 2003, 208 pages ISBN : 2-9108-99-74-8 11
 

Toujours l'esprit à rêver aux aventures qu'il a vécu durant l'été, Isidore n'a pas la chance de passer les vacances de Noël dans de bonnes conditions. En effet, une grippe le clou au lit. Il en profite alors pour lire des bandes dessinées : Papyrus, Le mystère de la grande pyramide Mais ces lectures ne vont pas lui apporter que du bon.

Il va encore se retrouver à voyager dans le temps (cela devenir une habitude si ça continue !), mais ne va pas arriver à la cour du premier empereur de Chine, cette fois, mais dans l'Égypte des pharaons, 2000 ans avant notre ère. Et c'est à la cour de Néfertiti que ses aventures vont se dérouler. Surtout que sous les traits de la belle pharaonne se cache en fait son amour : Imina ! Et lorsque Isidore va découvrir qu'un complot est en train de naître pour tuer sa bien-aimée, il ne va pas apprécier et fera tout pour l'empêcher.

Comme je l'avais dit, sitôt le premier tome terminé, j'ai plongé sur le suivant. On trouve toujours le même personnage, quelques mois seulement après, avec les mêmes problèmes existentiels et le même pouvoir de voyager dans le temps. Cela permet toujours de découvrir en surface une époque et un lieu que tout le monde ne connaît pas. Même si l'histoire utilise les mêmes stratagèmes pour embarquer le lecteur dans l'aventure, cela fonctionne plutôt bien. Surtout que l'écriture a gagné en maturité depuis le premier volume, et ce n'est pas pour déplaire.

Un second tome qui confirme totalement mon point de vue sur la série : à essayer, petits comme grands.

Ecrite par WongLi, le 18 Mars 2005 à 16:03 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb