Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

IO Memories

 
  Lamquet, Chris
Edition : Kana, Collection : Made In 2007, 206 pages ISBN : 978-2-8712-9868-7 15
 

Dob's est un code blanc, ce qui signifie qu'il fait partie de la plèbe de l'univers et qu'il n'est pas apte à se reproduire. Il pilote un vaisseau spatial plein à ras bord de minerais rare. Alors que pour fêter sa deux cents millièmes heures d'existence il décide de se payer un peu de bon temps avec une D-Lone (humanoïde destiné au plaisir des hommes) au L'IO Bar - une sorte de bordel de l'espace - Leen, une D-Lone de la dernièe génération débarque dans son vaisseau et le presse de décoller. Elle fuit Alkhan, son "propriétaire" qui veut la récupérer à tout prix.

Il s'avère rapidement que Leen n'est pas une D-Lone comme les autres, elle est même carrément unique en son genre. Elle est capable d'éprouver du plaisir au cours des rapports sexuels, et ce plaisir permet d'activer une holomémoire qui va guider Dob's et Leen dans les confins de la galaxie où leur destin va se jouer.

Une BD au style unique et à l'humour ravageur. L'auteur a pris plaisir à détourner les codes habituels de la BD de science fiction pour en faire une histoire complétement loufoque que l'on suit avec énormément d'intérêt. La redondance des situations de "crises" où Leen réclame sa dose d'orgasmes pour faire apparaître son holomémoire en fait une histoire plaisante à lire, qui sait ne pas tomber dans la vulgarité. Et quand "l'auteur" se met en scène lui meme, interagissant avec l'histoire et ses héros, on bascule encore plus dans une dimension parrallèle. Un excellent moment de lecture, à lire à plusieurs degrès.

Son auteur a beaucoup travaillé avec les japonnais, et sa façon de traiter l'histoire en est un excellent exemple. C'est de la BD dite "franco belge" mais avec des codes mangas très marqué. On sort clairement des sentiers battus, puisque la BD est en noir et blanc, qu'elle a tout d'abord été traitée en 3D puis en 2D, qu'elle comporte plus de deux cents pages et a une couverture au format souple. Bref, une sorte de petit OVNI dans le monde de l'édition. A la fin du volume, une interview de l'auteur explique ses choix, sa façon de travailler et son point de vue personnel sur l'évolution de la BD telle qu'il la voit dans les années à venir.

Ecrite par Toonnette, le 15 Octobre 2007 à 11:10 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb