Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Histoire d'Alban Méric (Quintett - Tome 2)

 
  Giroud & Gillon
Edition : Dupuis, Collection : Empreinte(s) 2005, 62 pages ISBN : 2-8001-3719-3 13,95
 

En 1916, dans la base française de Pavlos, le lieutenant Alban Méric a une place qui l'éloigne souvent du front. En effet, son bagage universitaire d'historien l'a désigné pour la restauration d'une statue immense d'un lion antique. Il mène tranquillement sa vie entre cette tâche et son groupe de musique. Bientôt va arriver une nouvelle personne dans le groupe : Dora Mars, une chanteuse (voir tome 1). Cependant, Alban n'en a que faire

En effet, il a découvert depuis peu une facette de lui-même qu'il ignorait dans les bras du beau Manolis. Toutefois, cette relation ne peut s'étaler en plein jour. L'époque ne s'y prête pas vraiment et la famille d'Alban ne pourrait pas l'accepter. Aussi, ils vivent leur amour plein de tendresse dans la plus grande clandestinité. Mais c'est sans compter sur Grall, le sergent, qui s'adonne parfois à la photographie. Notamment la photographie de deux jeunes gens dans les bras l'un de l'autre. Rien de plus facile, alors, que de faire chanter Alban Méric pour lui soutirer de l'argent.

Deuxième volume de Quintett, ce tome nous montre les mêmes évènements que dans le tome 1 mais d'un point de vue complètement différent. Ce qui avait paru important à Dora Mars est ici complètement anecdotique, et vice versa. Mais cela n'en rend que plus intéressante cette histoire dont on sait ne pas encore avoir toutes les cartes pour la comprendre et voir aussi son profond intérêt.

Je pense que cette série a un gros potentiel et qu'il faudra la reprendre dans son intégralité et avec beaucoup de minutie lorsque les cinq tomes seront sortis. Par contre, il est vrai que j'avais été plus emballé par le premier tome. Peut-être à cause du dessin que je trouvais coller parfaitement à l'histoire ? Peut-être à cause de l'histoire en elle-même que je trouvais un peu moins répétitive ?

Et pourtant, ce tome ne manque pas de qualité et sera, j'en suis persuadé, un élément indispensable à l'histoire lorsque nous la saurons dans son entier.

Ecrite par WongLi, le 20 Septembre 2005 à 16:09 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb