Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

Harry Potter et les reliques de la mort (Harry Potter - Tome 7)

 
  Rowling, J.K.
Edition : Gallimard Jeunesse 2009, 816 pages ISBN : 9782070618033 38
 

La première fois que j'ai lu le tant attendu tome 7 des aventures de Harry Potter, j'ai eu la même impression que beaucoup de personnes : il ne s'y passait pas grand-chose par rapport aux tomes précédents. Pourtant, à la relecture de l'histoire pour la sortie de sa version dans la collection " luxe ", je me suis aperçu que cette impression était fausse. Il se passe une foule de choses importantes dans ce tome ! Alors, l'impression était peut-être due au fait que Harry passe en effet pas mal de temps dans la tente en train de chercher des réponses. Mais que ce soit son voyage ou ses interrogations, cela ne cesse de bouger.

Pour ce qui est du résumé, il avait déjà été fait sur ce site pour les sorties (française et anglaise) du livre. Inutile que je m'y attarde, mais tout va tourner autour de Dumbledore. Même mort, ce dernier est un personnage central dans le tome, bien plus que dans les tomes précédents. On va en apprendre beaucoup sur lui et sa jeunesse… et aussi sur ses faiblesses. Eh oui, Dumbledore n'était pas infaillible, contrairement à ce qu'on a pu croire pendant les six premiers tomes.

Du coup, qu'est-ce qu'apporte cette édition " luxe " ? Si vous avez déjà les six premiers tomes dans cette collection, elle vient naturellement s'ajouter dans votre bibliothèque. Si ce n'est pas encore le cas, vous verrez, vous ne serez pas déçus. Vous pourrez soit revendre votre ancienne version et ne garder que celle qui tiendra le coup à travers les années ou bien la garder pour lire et relire et admirer ce coffret sur vos étagères. Mais, de toute manière, cette édition ultime est nécessaire une fois qu'on l'a tenu dans les mains.

Dommage que certains libraires ne sachent même pas qu'elle existe…

Ecrite par WongLi, le 03 Février 2010 à 08:02 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb