Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Hache (Le bois des vierges -Tome 1)

 
  Dufaux & Tillier
Edition : Delcourt, Collection : Terres de légendes 2009, 56 pages ISBN : 978-2-7560-1902-X 13,95
 

Aube, la fille du seigneur Arcan, et Loup-de-feu, fils de Loup-de-Traille, sont sur le point de se marier. Aube est humaine, et Loup-de-feu fait partie de la caste des bêtes de Haute-taille, qui comprend également les ours, les lynx, par opposition aux bêtes de Basse-taille, qui sont tous les autres animaux en général non carnivores. Cest le dégoût qui emplit Aube lors de cette soirée de noces. Avec son frère, Salviat, elle n'hésite pas à droguer, puis à tuer Loup-de-feu... La paix est donc de nouveau rompue : le massacre entre bêtes de Haute-taille et hommes débute, tandis qu'Aube a tout juste le temps de gagner le bois des vierges, un endroit où seules les jeunes filles vierges peuvent se rendre afin d'y trouver une mystérieuse protection.

Côté loup, on réfléchit sérieusement à une association avec les animaux de Basse-taille : le nombre faisant, il devrait ainsi être possible de venir à bout de ces hommes et de leurs satanées armes à feu. Il manque juste à présent un général afin de mener les troupes : Loup-de-Traille a quand même sa petite idée là-dessus : son autre fils est tout trouvé pour cela. Fin stratège, il n'en demeure pas moins un paria depuis qu'il a pris une renarde, c'est-à-dire une Basse-taille, pour épouse.

Côté hommes, on redoute l'association entre grands et petits animaux. Une autre solution est d'enfin retrouver le seigneur Clam, un tueur de loups légendaire, disparu depuis très longtemps Mais le chemin pour le retrouver est semé d'embûches

Le bois des vierges est une nouvelle série scénarisée par Jean Dufaux, que l'on ne présente plus (Murena, Croisade, Djinn et j'en passe). Enfin, nouvelle n'est pas tout à fait le terme exact, puisque ce premier tome est sorti début 2008 aux éditions Robert Laffont. Toujours est-il que la série est reprise à présent chez Delcourt (au même titre d'ailleurs que Sentinelles, la série de Xavier Dorison, qui profite du passage chez Delcourt pour sortir le second tome). Le bois des vierges, pour en revenir à ce qui nous intéresse ici, est une série qui mêle les personnages humains et les personnages animaux, un peu à la manière d'un Blacksad ou d'un De Cape et de Crocs, pour rester chez le même éditeur

Et quel régal une nouvelle fois ! Ici, nous sommes dans une série beaucoup plus sérieuse. Cest aussi l'occasion d'admirer de nombreux vêtements de l'époque Renaissance : l'idée est excellente et permet de donner un cachet indéniable à cette série. Le graphisme y est irréprochable : Béatrice Tillier fait montre d'une grande maîtrise dans les expressions aussi bien humaines qu'animales. Les costumes sont finement travaillés, et les personnages en ressortent fouillés et grandis.

Un premier tome de tout premier plan, qui ne peut que nous faire regretter que le second n'est pas arrivé en même temps que la reprise de la série chez Delcourt : vivement la suite !

Ecrite par Clark, le 09 Juin 2009 à 10:06 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb