Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

Gunsmith Cats - Revised Edition (Tome 1)

 
  Sonoda, Kenichi
Edition : Glénat, Collection : Seinen 2006, 455 pages ISBN : 2-7234-5721-4 10,55
 

Rally vincent est une jeune commerçante de Chicago, certes dans un domaine peu banal : elle est vendeuse d'arme. Cependant, elle est aussi une chasseuse de prime réputée et comme le dit son amie Minnie Mey, son passe-temps lui rapporte bien plus d'argent que son vrai boulot ! En parlant de Minnie Mey, de son vrai nom Mey Hopkins, cette dingue d'explosif en tous genre est une ancienne fille de joie dans un bordel de Chinatown. C'est là qu'on lui a fait arrêter sa croissance ce qui fait qu'elle fait beaucoup plus jeune qu'elle en a l'air. Ensemble, elles vont essayer de retrouver un témoin qui n'est pas venu lors d'une audition devant la justice. Ce qu'il peut dire peut faire tomber un énorme traffic de drogue dans la région. Sur place, Rally comprend que Dodge a fui des tueurs, et que ce sont ceux-ci qui ont tué les flics qui le protégeait.

Glénat a réédité Gunsmith cat's en quatre gros volumes comme en témoigne le nombre de pages peu commun pour le format, pour un prix très raisonnable de plus. Le résultat, c'est 455 pages d'action, d'enquête, de renversements de situations, de personnages hauts en couleur qui n'ont pas froid aux yeux. Prennez Becky Farrah par exemple, c'est une informatrice très compétente, mais aussi fort gourmande dans ses tarifs. Quant au Road Buster, Bean Bandit, c'est un transporteur fort comme un turc et pilote sans égal. La morale est parfois mise au placard, la fin justifiant parfois les moyens.

Dans ce volume se met en place la trame générale de la série, c'est à dire le traffic de drogue dont je parlais tantôt. Pourtant cette toile de fond disparaît parfois pendant de long chapitre avant de réapparaître. Le génie scénaristique de Kenichi Sonoda mêle des intrigues secondaires aux événements, et le tout a tendance à se concentrer et mettre Rally et les autres dans des ennuis sans fond... sachant que chaque acte peut avoir des conséquences innatendues.

Bon, tout cela pour dire que Gunsmith Cat's est vraiment une série énorme, rudement bien conçue et bien dessinée (d'ailleurs l'auteur améliore son trait avec la continuité). Que demander de plus ? Des compétences plus qu'évidentes en connaissance des véhicules puissants et des armes à feu, ce qui crée un climat de réalisme qui nous font oublier les exploits peu commun de tireuse d'élite chez Rally. C'est donc un vrai coup de coeur que cette série dans son ensemble.

Par contre, les éditions Glénat devraient réviser à nouveau leur jaquette : confondre la Shelby Cobra GT500 avec un CZ 75, ça ne le fait pas ;)

Ecrite par Garion, le 15 Août 2007 à 14:08 dans la rubrique BD Manga .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb