Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Griffin (Les descendants de Merlin - Tome 3)

 
  Radford, Irene
Edition : Points, Collection : Fantasy 2007, 789 pages ISBN : 978-275-780345-5 9
 

Griffin et Donovan sont jumeaux, et l'un des deux est l'héritier de Raven la Pendragon. Celle-ci leur enseigne à tous deux la magie, mais il lui apparaît clairement que c'est Griffin qui sera l'Elu, ses pouvoirs étant beaucoup plus développés que ceux de son frère. Mais Griffin choisit une autre voie en décidant de devenir prêtre, et en reniant sa nature magique.

Les jumeaux sont alors séparés, et Raven n'espère qu'une seule chose : que Griffin revienne sur sa décision. Un démon veut en effet mettre le pied dans le monde, et la tâche du Pendragon et de sa descendance est de l'en empêcher. Hélas, Raven meurt au moment même où Griffin met le pied à Kirkwood, donnant l'héritage du Pendragon au fils à naître de Donovan.

L'affrontement est alors inévitable entre les frères déchirés. Roanna, lointaine descendante de la sorcière Nimüe, distille des tensions magiques entre les frères, mais aussi au coeur des cours d'Europe pour tenter d'ouvrir le portail entre les mondes et faire revenir Tryblith, le démon du chaos.

Dans une Angleterre en proie au chaos politique, le dernier tome de la saga des descendants de Merlin prend une tournure intéressante. Outre le déchirement entre les frères, et les tourments de la foi contre la magie de Griffin, Irene Radford aborde un point clé de l'histoire de l'Angleterre avec les affrontements entre Elisabeth, reine d'Angleterre, et Marie, reine d'Ecosse.

A travers un pays qui ne sait plus s'il est protestant ou catholique, Irene Radford dresse le tableau de femmes fortes, prêtes à tout pour conserver leurs couronnes. Empreint de magie à chaque page, ce récit conclut une saga riche en rebondissements.

Ecrite par Toonnette, le 18 Septembre 2007 à 13:09 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb