Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Gone (Tome 1)

 
  Grant, Michael
Edition : Pocket Jeunesse 2009, 585 pages ISBN : 978-2266184205 19
 

Oubliez la couverture à l'eau de rose, oubliez les clichés, ce livre va bien au-delà du classique thème « et si les adultes disparaissaient du monde ». Vous connaissiez Sa Majesté des Mouches ? Eh bien c'est la même histoire, à peu près : des adolescents se retrouvent d'un seul coup privés d'adultes, contraints de survivre en vase clos et de développer une société complète à partir de zéro. Mais des éléments changent : ici, les adultes ont disparu d'un seul coup et, dès que sonnent les quinze ans des héros, ceux-ci disparaissent aussi, s'évanouissant dans le vide comme s'ils mourraient. Nul ne sait ce qu'il advient d'eux.

Alors que les enfants du village essaient de s'organiser, tous se regroupant autour de Sam, héros local qui se passerait bien de cette célébrité, les élèves du pensionnat chic voisin arrivent en fanfare pour prendre pouvoir. Et très vite, les choses dégénèrent : Sam soupçonne que la centrale nucléaire voisine est la cause de cette muraille qui s'est dressée entre eux et le monde extérieur. Mais la centrale n'explique pas tout, ni les disparitions, ni les pouvoirs étranges et les mutations qui avaient commencé à affecter le monde bien avant, à commencer par lui. Car si Sam ne veut pas devenir le leader de la communauté, c'est non seulement parce qu'il ne s'en sent pas le mérite et aimerait se consacrer à Astrid, la fille qu'il adore, mais surtout parce qu'il peut lancer du feu à partir de ses mains et ne contrôle pas ce pouvoir, craignant de tuer quelqu'un comme il a blessé son beau-père.

Mais les élèves du pensionnat Coates, qui ont pris le pouvoir, connaissent déjà ces mutations et s'en servent sans hésiter. Très vite, ils instaurent un climat de terreur, de suspicion, pour servir les intérêts de leur chef, Caine, qui s'avère être le frère inconnu de Sam. Et la clé de l'histoire, dans tout ça, pourrait bien être Pete, le petit frère autiste d'Astrid, capable de téléportation, ou Lana, qui s'est découvert la capacité de guérir alors qu'elle allait mourir de ses blessures mais a croisé une entité monstrueuse dans une grotte et a dû survivre sous le joug de coyotes mutants... tous ces destins se croisent et s'entremêlent, multipliant les questions et les inconnues pour former un tout cohérent et fascinant.

La quête d'identité, de stabilité et de civilisation est omniprésente, ainsi que bien d'autres thèmes comme l'amitié, la loyauté, les abus de pouvoirs et la jalousie. Un très bon livre !

Ecrite par Zaahne, le 02 Juin 2009 à 10:06 dans la rubrique Roman Jeunesse .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb