Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

Genetiks (Tome 2)

 
  Marazano & Ponzio
Edition : Futuropolis 2008, 104 pages ISBN : 978-2-7548-0136-2 18
 

Thomas Hale est en fuite avec Alice et son groupe de dissidents anti-mondialistes, mais cela ne va pas durer bien longtemps... Le jeune chercheur brillant est en proie à de terribles hallucinations, après avoir accepté d'être la propriété totale de Genetiks, une firme internationale faisant dans la génétique, et bossant notamment sur des projets ultra privés et confidentiels, y compris pour ses propres chercheurs...

Andreas Martin, le PDG de Genetiks, a d'ailleurs une fâcheuse tendance à se prendre pour Dieu le Père... Il en néglige toutefois l'attirance qu'a Thomas, le pilier de son projet Anqâ, envers la bien jolie Alice. Cette dernière parvient, à force de persuasion, à convaincre Thomas des aspects négatifs des expériences de Genetiks. Et ce ne sont pas les quelques visites dans les labos de cette boîte, avec de simples employés, qui la feraient changer d'avis !

Le but du projet Anqâ ? Cest une info top secret, que je m'apprête quand même à vous dévoiler ici : accéder enfin à limmortalité, en parvenant à contrôler la longueur des télomères, ces morceaux d'ADN diminuant à chaque réplication cellulaire, et qui provoquent le vieillissement... Beau projet, certes, mais la manière d'y arriver ne semble pourtant pas très louable, car elle semblerait y mêler des cobayes humains...

J'avais beaucoup apprécié le premier tome de cette saga de Marazano et Ponzio, et je ne suis pas du tout déçu de cette nouvelle mouture ! La couverture y est splendide : elle représente une salamandre, ayant la particularité de régénérer sa queue, comme un lézard, ce qui est fortement en adéquation avec ce qui se passe dans la série avec des êtres humains.

Le scénario y est absolument béton, même si lon n'a pas fait d'études poussées en génétique et en biologie moléculaire, bien évidemment ! Je dirai même que c'est l'occasion de s'instruire dans ces domaines, si tant est que le sujet vous intéresse à la base. Côté dessins, on reste dans la même mouvance avec le style si particulier de Ponzio. Personnellement, cela me botte à chaque fois, car le côté sombre et glauque s'adapte parfaitement au scénario.

Une série à connaître absolument, au même titre que Le complexe du chimpanzé des mêmes auteurs, dont le tome 2 a été chroniqué dans ces pages dernièrement.

Ecrite par Clark, le 23 Juin 2008 à 09:06 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb