Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

GeMs, paradis perdu

 
  Guitteaud, Corinne & Wenta, Isabelle
Edition : L'Atalante 2006, 452 pages ISBN : 2-84172-329-1 21
 

La Terre brûle et agonise sous les rayons du soleil depuis que la couche d'ozone ne la protège plus. Les humains se sont réfugiés dans d'immenses villes sous dôme et y mènent une existence privilégiée, servis par des esclaves clonés, les GeMs. Mais certains d'entre eux, malgré le conditionnement, parviennent à se rebeller et, isolément ou en petits groupes, s'enfuient de chez leurs maîtres pour se réfugier dans l'EDO, là où les ruines de l'ancienne civilisation accueille renégats, proscrits, bandits et utopistes en quête d'une nouvelle terre promise.

Gaïl, esclave sexuelle a fui, par hasard, son maître qu'elle haïssait. Mais, perdue dans le labyrinthe des égouts, elle est retrouvée par un étrange GeM, un prototype expérimental, mi-homme mi-tigre. Gabriel habite dans l'Eden, la cité fondée par une humains « inédite », médecin, qui a pour but de recréer une communauté égalitaire entre inédits et clonés, une ville avec des enfants, et même une forêt. Mais la différence de Gabriel fait de lui un proscrit, même dans ce paradis naissant. Sa force, ses griffes et son aspect féroces ne parviennent pas à compenser sa sagesse, son amour des plantes et son amour des hommes. Seule Gaïl se sent proche de lui et, au fil du temps dans Eden et des aventures, va développer un sentiment de fraternité et d'affection entre eux.

Les premières pages ainsi que le quatrième de couverture laissaient craindre à une réécriture de Blade Runner. L'univers post-acpocalyptique, les clones, le héros guerrier et la belle esclave. Tout semblait orienter le lecteur vers ce désastre. Ensuite, c'est l'histoire de la Belle et la Bête qu'on se prend à redouter. Elle est belle, naïve et victime, il est laid mais bon, intelligent et profondément humain, l'adversité les sépare mais l'amour est le plus fort. Ah là lààà, que de poncifs !

Et pourtant..

Et pourtant, GeMs dépasse, et de loin, ces clichés et l'impression de déjà-vu ! Dès les premiers chapitres, on est emporté dans cette histoire émouvante et réaliste qui évite avec talent les facilités des redites et les pièges du mélodrame. Les héros sont crédibles, humains et complexes, l'univers est magnifique, le message au fil du livre évolue, on peut vivre les aventures de Gaïl et Gabriel avec eux, dans leur immense quête d'absolu et de liberté !

Au final, c'est un livre excellent, que l'on dévore sans pouvoir s'arrêter, et qui reprend des thèmes bien connus sans les imiter, en offrant une nouvelle vision des choses, pleine d'espoir et de doutes ! A lire absolument en attendant la suite !

Ecrite par Zaahne, le 11 Mai 2006 à 10:05 dans la rubrique Roman Sf .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb