Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Futur 4 (Voyageur - Tome 4)

 
  Boisserie, Stalner & Guarnido
Edition : Glénat, Collection : Grafica 2008, 48 pages ISBN : 978-2-7234-5555-8 12,50
 

Fish est parti sciemment entre les mains de Markovich : il doit ouvrir le chemin pour l'Eden, un endroit où l'humanité pourra de nouveau prospérer, sans commettre les mêmes erreurs : le rêve ultime de Markovich... Mais Fish n'est pas du tout coopératif : il foire les expériences de lui-même, et fait retarder les projets de Markovich, qui a de moins en moins de temps devant lui : l'homme vieillit, et il subit la pression de plus en plus importante des membres du conglomérat : les gens les plus influents de la planète...

Pendant ce temps, Lou commence à s'intéresser aux filles, notamment à cette Nora qui les a rejoints dernièrement. Ceci n'est pas du tout du goût de Julianne, qui commence de plus en plus à s'intéresser à Lou, à défaut de Vedder qu'elle attend depuis si longtemps. Mais il s'avère que Nora est une traîtresse, infiltrée par la fondation afin d'attirer Lou dans un piège. Le garçon sera presque pris à cause d'elle, et perdra un oeil dans la bataille. Julianne, elle, prendra violemment la vie de Nora...

Mais finalement, Lou va décider de se rendre seul à la fondation, après avoir été transplanté d'un nouvel oeil, d'une couleur différente de l'autre... Markovich a fondé tous ses espoirs en Fish, croyant qu'il allait devenir Vedder. Erreur sur toute la ligne ?

Je suis maintenant en mesure de l'affirmer : Voyageur est une immense série ! Ce dernier tome du cycle Futur est tout bonnement gigantesque. Au niveau des dessins, on aura droit à des traits plus affinés que ce qui était déjà de bonne facture dans les trois premiers tomes. Le quatrième tome remporte donc la palme sur ce point précis. Mais là nest pas l'essentiel...

Côté scénario, c'est du grand art : on comprend tout, au fur et à mesure où ces messieurs veulent bien nous dévoiler leurs secrets. Sur quelques planches, on a droit à de magnifiques rebondissements, et on se retrouve sans cesse étonnés par ce qui se passe. Le final est de toute beauté, même si je ne peux vous dévoiler ça dans cette chronique... Autre chose : je me suis fait les quatre tomes d'affilée, par cette longue journée d'hiver, et je ne me suis pas ennuyé une seconde : vous pouvez y aller les yeux fermés, et commencer d'ores et déjà la lecture du premier tome du cycle Présent.

Ecrite par Clark, le 25 Novembre 2008 à 18:11 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb