Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pour nos retraites : le 5 décembre, c’est le début ! (solidaires08)
Retraites : toutes et tous concernés et mobilisés ! (solidaires08)
Elections chez AMAZON : PERCÉE de Solidaires (solidaires08)
Journée de grève et de mobilisation pour nos retraites (solidaires08)
Pas de permanence juridique en juillet et août (solidaires08)



 

Fleur (Tome 2)

 
  Park, Kun-Woong
Edition : Casterman, Collection : Ecritures 2006, 327 pages ISBN : 2-203-39646-6 22,95
 

Fuyant les troupes régulières de Corée du sud, Jaeng-tcho tombe sur un groupe de partisans communistes qui déciment ses ennemis. Or le chef de ces rouges, il le connait ! Il s'agit de Do-wha, un homme aux cheveux rouges qui était avec lui prisonnier en Mandchourie du temps des Japonais. Avec cette rencontre nait la paroles dans Fleur. Pendant ce temps, plus au sud, Hyok-soo se fait engager dans l'armée régulière afin de retrouver la trace de Dalley, enfuie.

Tout en gardant des cases dignes des beaux-arts, tant la forêt ressemble à un tableau fait de centaines de touches de couleurs, Park Kun-woong continue d'aborder la division stupide de son peuple vue par les partisans. Il y décrit sans manichéïsme la façon dont ils vivaient dans les montagnes Jiri. D'aucuns tuant sans états d'âme, suite à un passé douloureux, d'aucuns se demandant combien d'innocents mourraient à cause de l'impérialisme américain. Tous étant capables de rire et s'amuser lors d'événements joyeux. Curieux symbole de voir la parole arriver lorsque le narrateur de ce récit rencontre ses compagnons d'aventure. Comme si tout ce qu'il avait vécu avant se passait de commentaire.

A l'exemple du premier opus, Carsterman publie en préface de cet album un commentaire du professeur Shin Yeong-bok, qui explique en quoi Fleur par sa singularité a fait évoluer les mentalités dans le climat social de la Corée du Sud. Car, c'est un fait, les Coréens sont encore génés par certains passages de leur histoire.

Ainsi Fleur, quelqu'en soit le tome, garde avec lui sa poésie, bien loin des livres d'Histoire. Et justement, cette histoire-ci se terminera dans le volume suivant. 

Ecrite par Garion, le 29 Janvier 2007 à 09:01 dans la rubrique BD Manhwa .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb