Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Fées divers - Numéro 1

 
  Fées divers
Edition : Le Souffle d'Eole 2007, 118 pages ISSN : en cours 12,50
 

Sombre féerie, tel est la thématique adoptée pour ce premier numéro de Fées divers, un fanzine dédié aux fées et aux contes, pour notre plus grand plaisir. Le ton est donné dans le double édito d'Anne Blaitel et Clémence Fournerie : il s'agit ici d'une démarche volontaire de prosélytisme visant à promouvoir des oeuvres reflétant un certain respect des thèmes féeriques et non de couvrir celles qui surfent sur le renouveau du conte par opportunisme et accumulent les impairs. Comment ne pas se réjouir de cette optique adoptée ici ?

Le contenu conforte la bonne opinion acquise dès ces premières pages : l'iconographie reflète un niveau d'exigence certain, la mise en page est élégante et les sujets offrent un panorama varié de moyens d'expression. L'actualité surprend agréablement par le bon goût de la sélection (et également par la prise en compte des comics). De petits articles ça et là reviennent sur des artistes ou des oeuvres, voire une visite de localité. Le terrain est connu mais ils permettront certainement à un néophyte de se tourner vers de bonnes pistes pour pénétrer en féerie. Le dossier  "Sombre féerie" quant à lui révèle le sérieux des rédacteurs pour creuser leur sujet, aller plus loin et il permettra même aux amateurs bien familiarisés avec le sujet, en plus d'une lecture intéressante, de se noter eux aussi quelques références quand même à rechercher.

Les interviews sont des bons choix avec celle de Léa Silhol (toujours un plaisir de la voir abordée dans une publication, elle le mérite amplement. Une de ses nouvelles est d'ailleurs comprise dans le volume), mais aussi de Marina Bychkova, une joaillière (c'est dire si Fées divers a une ambition d'excellence pour aborder ainsi et de façon très intéressante d'autres moyens d'expression). Enfin, l'illustratrice Marie Guillaumet qui réalise la couverture du fanzine est amenée à parler de son parcours et à évoquer sa démarche pour la splendide illustration servant d'écrin à la revue.

Enfin, des créations clôturent le volume (Isabelle Guso, Nicolas Grandemange, Léa Silhol, Delia Sherman, Emma Bull), d'un niveau plutôt élevé également, confortant la bonne opinion qu'un amateur de conte ne peut manquer d'avoir en dévorant ce semestriel. Ici aussi, une nouvelle bonne surprise vient de l'inclusion de traduction de poèmes.

Le premier numéro de Fées divers est donc une vraie réussite et l'on ne peut que se réjouir que la féerie ait trouvé de tels guides : la passion déborde des pages et l'optique un brin militante n'est pas pour déplaire.

Ecrite par Michel Islor, le 25 Juin 2007 à 18:06 dans la rubrique Revues .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb