Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Face aux ténèbres (Necromancer - Tome 1)

 
  Ortega & Manapul
Edition : Delcourt, Collection : Contrebande 2006, 144 pages ISBN : 2-7560-0256-9 14,95
 

Comment Abigail Van Alstine en est-elle arrivée là ? Comment se retrouve-t-elle dans une cave, avec pour seule compagnie le démon Berzélius qui semble bien décidé à la tourmenter ? Où se situe le tournant de sa vie qui l'amène aujourd'hui à saisir ce morceau de verre brisé pour s'entailler les veines, pour la plus grande joie du démon à la langue pendante et avide ? C'est ce que le miroir va lui révéler.

Il y a trois cent ans, en Nouvelle-Angleterre, Mali, un démon rouge et cornu, s'en prend à un village afin d'atteindre Locke, un Necromancer puissant. Seulement, Locke est beaucoup trop puissant pour Mali et arrive à l'emprisonner.
Des années plus tard, Abigail est une jeune femme belle, rayonnante, un brin pétasse avec ceux qui ne font pas partie du cercle des stars du lycée, va décider de faire une séance de magie avec certains de ses camarades. Mal lui en a pris. Parce qu'Abigail a un vrai don. Un don qui va libérer Mali de sa prison.

Or Mali aime détruire et tuer. Et Abigail n'est pas assez forte pour l'en empêcher.

C'est clamé haut et fort, Necromancer est une série qui se voudrait dans un moule qui aurait pu convenir aussi à Buffy contre les vampires. C'est donc adressé à des adolescents. Et pourtant, une des scènes du départ, concernant la libération de Mali, est vraiment très gore. La touche d'humour qui s'y trouve peut l'atténuer un rien, mais c'est sanguinolent et dégueulasse comme il se doit. Abigail est une jeune femme dont la seule préoccupation semble être son apparence et d'emmerder son père pasteur. Une ado, en somme. Sa vie va brusquement basculer quand elle va se retrouver seule survivante au milieu d'un carnage immonde. Elle va alors découvrir, dans la douleur, le monde de la magie qu'elle soupçonnait, mais dont elle n'imaginait pas le côté sombre.

Cette histoire est servie par le dessin riche et recherché de Francis Manapul. Il n'y a pas grand-chose à critiquer dans son trait. C'est juste beau. Il maîtrise aussi bien les hommes que les démons, les femmes et les décors. Bref, rien à jeter dans tout ça.

En tous cas, c'est un vrai coup de cur pour moi dont j'attends la suite avec beaucoup d'impatience.

Ecrite par WongLi, le 19 Février 2007 à 09:02 dans la rubrique BD Comics .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb