Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

Elizabeth Bàthory

 
  Croci & Pauly
Edition : Emmanuel Proust, Collection : Atmosphères 2009, 68 pages ISBN : 978-2-84810-246-7 19,90
 

Un château lugubre où résonnent des cris inhumains ; des centaines de jeunes femmes disparues ; une jeune veuve aux manies étranges, obsédée par la beauté et la jeunesse, adepte de la torture et des bains de sang humain... Nous sommes en Hongrie, au seizième siècle. Pascal Croci nous immerge dans l'histoire mystérieuse d'Elizabeth Bàthory, tueuse en série, premier vampire de la littérature...

Ce one-shot, sans représenter une suite "officielle" du dyptique que les deux auteurs avaient consacré à Dracula (Dracula : Le prince valaque Vlad Tepes et Dracula : Le mythe raconté par Bram Stoker parus chez le même éditeur dans la même collection), le complète et l'enrichit incontestablement. Prenant pour point de départ le point de vue de Jonathan Harker, un des personnages centraux du roman de Stoker et du second volume du dyptique, il expose cette fois l'histoire d'Elizabeth Bàthory. Cette comtesse hongroise, condamnée au seizième siècle à être emmurée dans son château pour les innombrables tortures et meurtres qu'elle avait commis, inspira à Sheridan Le Fanu la nouvelle Carmilla - un des récits fondateurs de la littérature vampirique.

Pascal Croci et sa compagne Françoise-Sylvie Pauly traitent ici le mythe de la comtesse sanglante de manière extrêmement personnelle. On retrouve dans cet album le style si particulier de Croci : illustrations en pleine page, cases larges, tons sombres, omniprésence de la neige et des arbres dépouillés, vie propre des ombres... Les auteurs mêlent des extraits du procès de la comtesse à des dialogues de fiction. De chacune des cases se dégage une extraordinaire et troublante sensualité mêlée de violence et de mélancolie. En fin d'ouvrage, Pascal Croci s'explique sur ses parti-pris quant à la construction du scénario : il a retenu la thèse de la schizophrénie et traite ce thème avec finesse au fil des planches. Ainsi, les ressemblances troublantes entre les personnages féminins brouillent d'avantage les pistes et servent son propos avec intelligence.

Pour conclure, Elizabeth Bàthory constitue un album complexe et exigeant : il requiert une attention soutenue de la part du lecteur, mais son esthétisme soigné et sa sensualité dérangeante en font un ouvrage percutant et inoubliable.

Ecrite par Naolou, le 13 Octobre 2009 à 05:10 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb