Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Du sang sur les mains (Tahya El-Djazaïr - Tome 1)

 
  Galandon & A.Dan
Edition : Bamboo, Collection : Grand Angle 2009, 48 pages ISBN : 978-2-350-78668-1 12,90
 

Nous sommes à Alger, en 1954. Les attentats du FLN se font de plus en plus osés et fréquents, alimentant les désirs d'indépendance de l'Algérie. C'est dans ce contexte houleux que Paul Guénot, ancien résistant de la Seconde Guerre Mondiale, arrive à Alger afin d'enseigner aux petits algériens. Il retrouve sur place Pierre, un ancien ami de l'armée auquel il était attaché, resté militaire. Paul est par ailleurs accueilli par Amine, un ami autochtone, père de trois enfants : le ténébreux Nasser, la jolie Asia et Yasmina, encore une enfant. La mère des trois enfants est décédée peu après la naissance de Yasmina, et c'est Asia, depuis, qui s'occupe à la fois du foyer et de ses études d'infirmière.

Une solide amitié existe entre Amine et Paul, basée sur les références cinématographiques. Amine fait découvrir l'Algérie profonde à Paul, et tout va ainsi pour le mieux dans un premier temps, d'autant qu'une idylle commence à naître entre Asia et Paul. Amine en est d'ailleurs au courant, et cela ne lui déplaît pas vraiment, même s'il met simplement en garde Paul que les moeurs algériennes en ce qui concerne les histoires de coeur ne sont pas tout à fait les mêmes qu'en France...

Alors tandis que tout semble aller à merveille, les évènements extérieurs se mettent en marche. Ainsi, les attentats du FLN se font de plus en plus nombreux et violents, incitant les militaires français en place à être de plus en plus regardants vis-à-vis des contrôles et des interrogatoires. Ainsi, Paul ne tarde pas à découvrir que Pierre, son vieil ami, a conservé des méthodes pour le moins violentes, qui étaient pourtant également les siennes dans les années 40... La tension ne tarde d'ailleurs pas à monter entre Paul et Asia, de plus en plus écoeurée par l'attitude des soldats français.

L'engrenage est désormais en marche : Paul va à présent se retrouver tiraillé entre son amour pour sa patrie, et son amour pour le peuple algérien. Sa désapprobation des méthodes appliquées par les français devrait pourtant lui rendre les idées claires...

Laurent Galandon signe là de nouveau une très belle histoire pleine d'humanité, entre réalité historique et sentiments humains. Le scénariste n'en est pas à son coup d'essai dans le genre, depuis L'envolée sauvage (avec les horreurs infligées au peuple juif pendant la guerre), ou le récent L'enfant maudit (avec un homme qui cherche son identité pendant les évènements de mai 68). Une nouvelle fois, le récit fait mouche en s'intéressant à un homme ambivalent, tiraillé de tous côtés, entre deux amours, et entre son passé et le présent.

Exit le dessinateur Monin sur cette histoire (qui a dessiné les deux séries susnommées), au profit ici de Daniel Alexandre. Le trait est plus haché, plus brouillon que celui de Monin, certes, mais le graphisme n'en est pas pour autant dépourvu de beauté et d'intérêt. De quoi relever la complexité du scénario : rien de choquant n'est à relever du côté graphique en tout cas. Une nouvelle très belle série qui continue à fournir la déjà très belle collection Grand Angle de chez Bamboo.

Ecrite par Clark, le 26 Juin 2009 à 11:06 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb