Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

Dragon Ball Z (Dragon Ball Z - 2ème partie : Le super saïyen / Le commando ginyu - Tome 6)

 
  Toriyama, Akira
Edition : Glénat, Collection : Shonen Manga 2009, 174 pages ISBN : 978-2-7234-7025-4 7,50
 

Face au commando Ginyu, Son Goku fait preuve d'une aisance déconcertante. Il met même en déroute le chef du groupe, en poussant son aura jusqu'à 180 00 unités. Mais Ginyu, comme tous ses hommes, dispose de pouvoirs hors du commun. Après s'être lui-même infligé une profonde blessure, il échange tout à coup son corps avec celui de Goku. De son côté, Freezer laisse entrevoir toute l'étendue de sa véritable puissance dans son combat contre un soldat Namek. Il lui révèle en plus qu'il est au minimum de sa force à 530 000 unités !

Pour la dernière fois de l'histoire, la puissance des combattants n'est pas le seul élément à prendre en compte. Le commando Ginyu avait en effet la grande qualité de rendre les affrontements plus tactiques grâce aux bottes secrètes de ses membres. Le changement de corps est une idée très ingénieuse qui à elle seule rend tout le tome palpitant. C'est donc avec regret que l'on voit se clore cette partie de l'histoire, d'autant plus que va maintenant s'ouvrir le chapitre de l'interminable combat contre Freezer et ses multiples transformations.

Ecrite par Cpatrick, le 09 Janvier 2010 à 12:01 dans la rubrique BD Manga .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb