Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Dosadi

 
  Herbert, Frank
Edition : Le Livre de Poche 2006, 444 pages ISBN : 2-253-11319-0 8
 

Jorj X. McKie est un homme expérimenté et intelligent, agent émérite du Bureau des Sabotages, le BuSab. Il est par ailleurs l'un des rares Humains à être un légiste confirmé du droit Gowachin, espèce qui professe pour la loi un "respect irrespectueux", dotée de tribunaux où tous les participants - juge, témoins, public compris - peuvent être mis à mort légalement. McKie est un homme adaptable, il l'a prouvé à plus d'une occasion, mais il ignore beaucoup de choses, et même à propos de son propre fonctionnement.

Keila Jedrik, elle, sait qu'elle est l'aboutissement de toute une lignée de gens qui se sont sacrifiés pour qu'elle soit prête le jour où se présenterait la possibilité de dépasser le Mur de Dieu qui entoure la planète Dosadi pour s'attaquer à leurs invisibles geôliers. Elle sait très précisément évaluer les réactions de ceux qui l'entourent. Mais elle ignore au moins une chose capitale.

Leur rencontre, à elle et à McKie, va transformer toute la Co-sentience.

On retrouve dans ce roman toutes les qualités qui ont fait la célébrité de Dune : complexité de l'intrigue, des personnages, de l'écriture, imagination pour décrire des formes de vie différentes de la nôtre, dotées chacune d'une civilisation cohérente, ampleur des vues politiques. Ce roman politique vieux de trente ans n'a pas pris une ride, et certaines des remarques de son auteur quant au pouvoir et à ceux qui l'exercent s'appliquent tout aussi parfaitement aujourd'hui.

Même si ce roman est le second volet, après L'Etoile et le fouet, de ce qu'on peut appeler le diptyque du BuSab,  il n'est pas nécessaire d'avoir lu le premier épisode pour l'apprécier, tant il est riche et se suffit à soi-même. Bien sûr, comme d'habitude avec Herbert, on a affaire à une oeuvre d'envergure, touffue, et par le fait à lire avec attention. Un abord qui n'est donc pas vraiment facile, mais ensuite il s'avère tout à fait passionnant. Il faut féliciter l'éditeur d'avoir réédité ce grand roman, donnant ainsi à une génération de nouveaux lecteurs la chance de l'apprécier.

Ecrite par Mureliane, le 10 Avril 2007 à 11:04 dans la rubrique Roman Sf .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb