Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Deuils de miel

 
  Thilliez, Franck
Edition : Pocket, Collection : Thriller 2008, 341 pages ISBN : 978-2-266-16634-8 6,80
 

Franck Sharko est poursuivi par ses démons. Le commissaire ne vit plus dans le Nord de la France depuis la perte de sa femme et de sa fille. C'est en région parisienne qu'il tente de refaire surface, et cela n'est pas chose aisée dans une ville où la solitude est des plus cruelles. Mais un nouveau meurtre sordide a eu lieu. Une femme est retrouvée morte dans l'église d'Issy-les-Moulineaux, sans la moindre trace de coups ou de strangulation. En fait, c'est bien de l'intérieur qu'elle a été ravagée, d'après le légiste, et le meurtrier s'appelle Plasmodium falciparum, plus connu sous le nom de paludisme.

Les dés sont jetés ! Le meurtrier aime faire souffrir ses victimes, et il s'en prend cette fois à toute la famille Tisserand. C'est un orfèvre de la souffrance, féru des insectes et autres arachnides. L'enquête montre vite que l'homme est un passionné, et qu'il parvient à se procurer nimporte quelle espèce, les plus dangereuses en tête évidemment. Dont l'anophèle, un petit moustique africain connu pour être le porteur des agents paludiques.

C'est en cherchant de ce côté que Sharko parviendra à glaner de précieux indices, et à retrouver les autres membres de la famille Tisserand. C'est avec effroi que le commissaire découvre que le meurtrier s'est servi de cette famille pour se constituer une armée d'anophèles porteuses du paludisme. Il va falloir fouiller du côté de l'enfance de ce fou pour pouvoir dénicher le lieu d'une imminente pandémie, sur le territoire français.

C'est avec impatience que j'attendais cette suite de Train denfer pour ange rouge. Eh bien, je n'ai pas été déçu, je vous le dis tout net ! Cela va de nouveau très vite. Découpé en petits chapitres haletants, il n'y a pas de temps mort dans cette nouvelle réussite. Attention toutefois, ceci est le second roman de Franck Thilliez, juste avant La chambre des morts, adapté au cinéma en 2007. On retrouve avec plaisir le commissaire Franck Sharko, et on en apprend beaucoup sur lui. Le personnage est très intéressant, et très complexe, surtout depuis la disparition de sa famille.

Deuils de miel est un roman qu'il est impossible de lâcher une fois qu'on l'a commencé, et cela devient maintenant carrément habituel pour un livre de Thilliez. Rien n'est à jeter dans les cinq romans de ce monsieur parus à l'heure actuelle : fans de thrillers et de macabre, ou simplement fans de polars à sensation, vous pouvez y aller les yeux fermés.

Ecrite par Clark, le 31 Mars 2008 à 11:03 dans la rubrique Roman Polar .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb