Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Contre-enquête sur la mort d'Emma Bovary

 
  Doumenc, Philippe
Edition : Actes Sud 2007, 187 pages ISBN : 978-2-7427-6820-2 18
 

Emma Bovary, emblème littéraire de la femme amoureuse et dépressive. Philippe Doumenc ose toucher au chef-d'uvre de Flaubert, il se rapproprie une fin qui a du laisser le lecteur qu'il est sur sa faim.

Emma Bovary est retrouvée morte, suicidée à l'arsenic. C'est une évidence pour tout le monde. Mais la police de Rouen est dépêchée sur place pour une enquête qui aurait due être de routine.
Mais très vite des questions se posent aux deux policiers car les témoignages ne concordent pas vraiment, Emma Bovary a des traces de coups sur le corps et plusieurs habitants de Yonville auraient eu intérêts à voir cette femme disparaitre.

Tous les protagonistes du roman de Flaubert sont là, de Charles Bovary et ses cornes au pharmacien pas vraiment tout blanc dans l'affaire, les amants d'Emma, l'usurier qui l'a mise sur la paille. Mais, même si de nombreux rappel sont là et permette de lire ce roman sans avoir celui de Flaubert, Philippe Doumenc a su leur donner une seconde vie et plonger le lecteur dans un roman policier inédit.

J'avais lu Emma Bovary il y a de cela plusieurs années, et j'étais tombée sous le charme du roman. J'avais quelques appréhension avant de lire cette contre-enquête, peur d'être déçue par rapport à l'original mais l'auteur a su s'éloigner juste assez pour nous faire découvrir Emma sous un autre regard.

Ce roman est sélectionné pour le prix Biblioblog 2008.

Ecrite par Arsenik_, le 13 Mai 2008 à 16:05 dans la rubrique Roman Inclassable .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb