Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Exigeons l’abrogation du décret contre les chômeur-euses ! (solidaires08)
Le RSA, revenu de solidarité active en 10 questions (solidaires08)
Tous-Tes dans les rues et en grève le 5 février et les jours qui suivront (solidaires08)
Journée nationale d’appel à la grève et de manifestation le Mardi 5 février 2019 (solidaires08)
Posons des actes forts ! (solidaires08)



 

Conquêtes et explorations infernales

 
  Collectif
Edition : Parchemins et Traverses 2008, 321 pages ISBN : 978-2-952-469340 18
 

Après les trois recueils de qualité Les bourreaux, La tour et Contes et légendes... revisitées, les éditions Parchemins et traverses s'attaquent, pour leur quatrième anthologie, au puit sans fond que constitue le thème de l'Enfer. Prêts pour une lecture... infernale ? Accrochez-vous.

Enfer mythologique, classique ou personnel, des versions aussi originales que décoiffantes sont exposées dans ces seize nouvelles. On y croise des démons effroyables ou ridicules, des succubes inquiétantes ou exitantes, un Jésus qui ne comprend pas toujours ce qui lui arrive, et des humains pas si débordés que ça, compte tenu de l'horreur, ou tout du moins de l'étrangeté de leur "après vie".

Si j'apprécie beaucoup la forme nouvelle, j'accroche en général un peu moins facilement aux anthologies, qui peuvent présenter des écarts abyssaux dans la qualité de leurs textes. Ce n'est pourtant pas du tout le cas ici. Chaque nouvelle présentée dans ce recueil est un petit bijou d'imagination, de drame ou d'humour. J'ai particulièrement apprécié le cynisme grinçant de Hanthelme Hauchecorne (Nuage rouge), Michaël Fontayne (Eternité forever) et Olivier Boile (Le guide du routard infernal). C'est vraiment l'humour qui se dégage de ce recueil, c'est néanmoins ce que j'en retiendrai, même si ces différentes visions de l'Enfer ne donnent franchement pas envie d'aller voir de suite ce qui se passe de l'autre côté !

Pour finir, je dirais que l'habit ne fait pas plus le moine qu'une couverture moche ne donne d'indications sur la qualité d'un livre. Les illustrations en noir et blanc et la couverture ont beau ne pas m'avoir franchement alléchée, je n'ai vraiment pas regretté cette lecture, et je suis sûre qu'il en sera de même pour vous !

Ecrite par Naolou, le 15 Janvier 2009 à 11:01 dans la rubrique Roman Nouvelle .
Commenter cette chronique



couverture moche ?
Ecrit par Ada le 24 Octobre 2009

 mais encore ? développez je vous en prie ^^
(l'illustratrice)

Répondre à ce commentaire




© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb