Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Communion mortelle

 
  Tallis, Frank
Edition : 10/18 2010, 352 pages ISBN : 978-2-264-04804-2 8,20
 

La cause de la mort de la jeune et jolie Adele Zeiler n'est pas évidente au premier abord, mais le légiste ne tarde pas à découvrir l'épingle à chapeau qui a été enfoncée dans son cerveau. L'inspecteur Rheinhardt, chargé de l'enquête, fait appel à son ami Max Liebermann, lui-même en difficulté avec le cas d'un patient obsédé par l'idée qu'il a vu son double, et qu'il doit donc mourir prochainement.

Quand une autre jeune femme est trouvée assassinée selon le même modus operandi, l'inspecteur n'a encore aucune idée de l'identité de l'assassin.

Ce roman est jusqu'à présent le meilleur de cette série aux personnages de détectives atypiques, le jeune psychiatre enthousiasmé par la psychanalyse en cours de découverte, et l'inspecteur gourmand. En effet, on voit s'y articuler harmonieusement une enquête crédible, des passages à la première personne dont on comprend rapidement qu'ils sont écrits par l'assassin, et des explications sur la théorie psychanalytique, avec le personnage de Freud lui-même. L'équilibre entre ces différentes "voix" du récit est particulièrement réussi. Même les entretiens entre Liebermann et Erstweiler suscitent les interrogations du lecteur sans nuire à l'intérêt de l'intrigue principale.
Ce roman a aussi les qualités "historiques" de ses prédécesseurs. Nul doute que ceux qui connaîtraient déjà la série le dévoreront avec un grand plaisir. Quant aux autres, ils pourront sans aucun inconvénient commencer directement par cet opus, qui leur permettra de découvrir l'auteur sous son meilleur jour.

Ecrite par Mureliane, le 06 Avril 2010 à 11:04 dans la rubrique Roman Polar .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb