Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Coma (Dreamland - Tome 4)

 
  Lemaire, Reno
Edition : Pika 2007, 232 pages ISBN : 978-2-84599-774-5 6,95
 

Terrence, Sabba, Savage et Eve étaient en route pour Edenia, enfin ils l'espéraient, quand le métro où ils se trouvaient s'est retrouvé happé par des monstruosités tellement grandes que le dit-métro aurait la taille de nos trains électriques. Une seule solution, la fuite ! Pour Savage ce n'est pas un soucis, et Eve non plus puisqu'il l'attrape. Par contre pour Terrence et Sabba c'est un autre problème. Terrence se décide à utiliser une allumette noire pour se sortir du pétrin alors qu'Eve va comprendre comme utiliser son pouvoir.

Plus tard, c'est au royaume des deux déesses que nos voyageurs vont découvrir une chose absolument impossible. Et cette contradiction apparente va titiller Savage qui ne peut changer d'endroit où rêver avant d'en savoir plus.

Dreamland, c'est un peu comme une voiture au diésel. Ça a commencé avec un gros son, puis il a fallu que ça chauffe pour devenir efficace au troisième volume. Ce quatrième représenterait toutes les innovations modernes : La folie du départ avec un Terrence toujours aussi... euh... lui-même quoi, d'autres qui s'étoffent, des pouvoirs amusants, et une vraie réflexion où le jeune montpellierain va devoir faire un choix qui aura aussi des conséquences sur le monde réel. Ah, j'oubliais, il y a un peu de chouquettes aussi, et p'tet même que Terrence va se bouger le popotin !

Avec un tel mélange entre le délire et le sérieux, savamment dosé, Reno Lemaire signe ici son meilleur album. Il aura mis le temps à arriver, mais c'est du bon ! J'espère que la suite de sa série sera aussi intéressante à suivre. En tout cas pour moi j'en prends le pari !

Ecrite par Garion, le 11 Mars 2008 à 16:03 dans la rubrique BD Global manga .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb