Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Cette vie derrière nous (Walking Dead - Tome 2)

 
  Kirkman & Adlard
Edition : Delcourt, Collection : Contrebande 2007, 128 pages ISBN : 978-2-7560-0972-8 12,90
 

Rick a vu son ancien coéquipier, Shane, mourir devant ses yeux, tué par Carl, son propre fils. Mais celui-ci n'a tiré que pour sauver son père, menacé par Shane. En effet, ce dernier pêtait les plombs en voyant tout le temps Rick avec sa femme, Lori. Parce que pendant que Rick était dans le coma, c'est bien Shane qui s'est occupé d'elle. Et il en est tombé amoureux avec le temps. Et voilà que Rick revient et reprend sa place. Et cela, Shane ne peut plus le supporter. Toute cette histoire a finalement eu une issue fatale.

Mais Shane et Rick se disputaient aussi pour autre chose. Parce que Rick pensait qu'il fallair déménager pour se protéger, maintenant que les zombies ont montré qu'il pouvaient avoir une certaine cohésion et attaquer en bande. Ce qui n'était pas du goût de Shane. Mais maintenant qu'il n'est plus là, les autres ont besoin de quelqu'un pour les guider et les protéger. Un policier, par exemple. Et Rick accepte la charge qu'on lui confie.

Seulement, cette charge sera certainement parfois assez lourde à porter.

Voici la suite tant attendue de Walking Dead. Sa première parution française n'avait pas été plus loin que le premier tome. Et Delcourt a eu l'intelligence, pour cette nouvelle publication, de sortir les deux premiers tomes en même temps, histoire d'affirmer sa volonté de ne pas s'arrêter en si bon chemin. Surtout qu'elle connaît bien le scénariste, Robert Kirkman, auteur d'une autre série chez eux : Invincible.

Nous sommes toujours plongé dans le monde impitoyable de Walking Dead, et les choses ne vont pas allé en s'arrangeant, si l'on en croit la fin du premier tome et son ambiance générale de plus en plus lourde. La mort de Shane pèse sur tous les esprits et la suspicion sur ce qui a pu se passer entre Lori et lui est partout aussi. Mais Rick ne veut pas y penser, de peur de pêter un câble lui aussi. Dans leur voyage pour trouver un nouveau lieu où habiter et, qui sait, refaire leur vie malgré tout, les rescapés vont en découvrir de nouveaux, qui vont venir augmenter, de manière définitive ou bien temporaire, la galerie de portrait que nous offrent les auteurs. Et c'est une nouvelle fois dans ces personnages que l'on trouvera la force de la série. Parce que plus personne n'a vraiment peur des histoires de zombies, mais de relations humaines qui dégénèrent, ça oui.

Il se passe beaucoup de choses dans ce tome. Et la fin nous promet une suite une nouvelle fois intéressante. En espérant que Kirkman ne se laisse pas avoir par la facilité.

Au dessin, c'est Charlie Adlard qui a repris entièrement la main. Il faut reconnaître que le dessin a un peu évolué depuis le premier tome. Certains visages notamment. Et c'est ça le plus dérangeant. Même si, par exemple, pour Lori, je préfère le dessin de Adlard à celui de Moore, il aurait peut-être dû garder la logique de départ et ne pas tout refaire. Mais sinon, à part ça, c'est quand même du tout bon et l'ambiance est toujours aussi bien rendue par le dessin.

Ecrite par WongLi, le 08 Août 2007 à 10:08 dans la rubrique BD Comics .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb