Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Ce que le vent apporte

 
  Martin
Edition : Dupuis, Collection : Aire libre 2007, 69 pages ISBN : 978-2-8001-3980-7 14
 

En Russie, au début du siècle dernier. La médecine vient de faire un bond en avant sans précédent en ayant découvert l'anesthésie. A présent, les chirurgiens sont considérés comme des demi-dieux, maintenant qu'ils pratiquent en ôtant toute souffrance C'est dans ce contexte favorable pour la profession que le jeune Alexandre achève ses études à la faculté de médecine de Moscou. Mais le jeune Alexandre est fougueux et a un esprit révolutionnaire. Il lui arrive fréquemment de participer à des distributions de tracts anti-tsaristes et de participer à des manifestations contre le pouvoir en place.

Et l'une d'elles tourne mal : un policier est blessé par Alexandre, et ce dernier n'a pas d'autre solution que d'aller pratiquer son métier dans un village russe rempli de paysans très superstitieux, bien loin des fastes de la capitale russe. En effet, ce froid village vient de voir son vieux médecin atrocement mutilé par quelque bête sauvage. Alexandre a à présent la lourde tâche de le remplacer. Et le pire, c'est de réussir à gagner la confiance de tous ces autochtones, qui ont une méfiance naturelle à l'encontre de tout ce qui vient de Moscou.

C'est en sauvant une petite fille, Marina, d'une mort certaine qu'Alexandre réussit enfin à gagner une certaine confiance. Le moins que l'on puisse dire est qu'il avait intérêt à réussir son coup, s'il voulait éviter d'être pendu haut et court. Le métier suit ainsi son cours, avec l'aide de Csenia, la vieille aide soignante, d'un assistant et d'une jolie infirmière. Mais les vieilles superstitions reviennent vite au galop, avec l'approche de la neige et du vent.

En effet, il est plutôt suicidaire dans ces contrées de s'aventurer dehors dès que le vent se lève, et ce qu'il apporte se révèle bien pire que les loups affamés.

Nouveau one-shot de la prestigieuse collection Aire libre de Dupuis, Ce que le vent apporte ne déçoit certes pas. Jaime Martin n'est pas encore connu chez nous, mais ses premières armes ne devraient pas manquer d'amener le feu des projecteurs vers cet auteur. Quelle maîtrise ! Et ce, aussi bien des dessins sombres et énigmatiques, beaux même, que de l'histoire savamment orchestrée et amenée jusqu'au choc du dénouement !

Ce que le vent apporte fait partie de ces séries qu'il faut absolument posséder dans sa bédéthèque : un véritable régal.

Ecrite par Clark, le 28 Décembre 2007 à 18:12 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb