Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Carrousel

 
  Asmodée
Edition : Asmodée 9 € Auteur : Max Gerchambeaux Illustrations : Stéphane Poinsot
 

" Tagada, tagada, voilà les Dalton ". Non, je ne suis pas devenu fou, mais j'ai joué à Carrousel. Vous ne connaissez pas ce petit jeu qui tient dans la poche ? Dommage pour vous. Carrousel, c'est un jeu qui ne prend pas de place, se joue véritablement en très peu de temps (dix minutes grand maximum la partie) et qui est vraiment super intéressant. Mais intéressons-nous un peu au contexte. D'abord, vous êtes dans un carrousel (nan, déconne !). Seulement, les chevaux sont devenus fous et ils n'arrêtent pas de bouger. Pas simple pour faire son petit tour de manège pépère.

Quand on commence à lire les règles, ce qui frappe dès le départ c'est le fait que tout le monde joue en même temps. Là, on bloque un peu, mais bon, faut tester quand même avant de râler. Et en effet, tout le monde joue bien ensemble, sans que cela soit le moins du monde un bordel ambiant, quoi qu'on puisse en penser.

Donc, vous avez un carrousel symbolisé par un petit plateau en carton. Il y a sept emplacements pour les chevaux. Ensuite, vous avez des figurines de couleur pour cinq chevaux : rouge, jaune, vert, bleu et noir. Pas de dés, juste des petites cartes. Sur chaque carte, trois chevaux de couleurs différentes dans un ordre précis. Le but du jeu est de faire apparaître sur le plateau les combinaisons qui sont sur les cartes que vous avez. Pour cela, vous avez quatre méthodes pour déplacer les chevaux sur le plateau de jeu. Elles sont plus ou moins simples et plus ou moins faciles à assimiler. Mais au bout de quelques parties, c'est du tout bon.

Donc, le but est de bien observer le plateau, les cartes que l'on a devant soi et d'imaginer rapidement le coup à jouer pour faire apparaître les combinaisons. Sachant que les autres joueur font de même. Donc, il n'est pas rare que la super combi de la mort qui tue que vous venez de trouver se trouve envoyer dans les orties parce que vous n'avez pas été assez rapide et que quelqu'un d'autre a bougé les chevaux avant vous.

Par contre, c'est un jeu où il faut beaucoup de fair-play. Tout simplement parce que quand un joueur touche une pièce, il faut le laisser terminer son coup avant de faire le sien, quitte à le perdre. Ensuite, les joueurs n'ont pas le temps de vérifier les combinaisons des autres joueurs, trop concentrés qu'ils sont sur leur jeu. Donc, il ne faut pas avoir à sa table des tricheurs. Mais bon, les tricheurs, on se demande bien pourquoi ils jouent, de toutes manières.

Même s'il ne paye pas de mine au premier abord, Carrousel est un très bon jeu qui fait passer un bon moment à deux, trois ou quatre personnes.

Plateau de Carrousel

Ecrite par WongLi, le 24 Mai 2007 à 10:05 dans la rubrique Plateaux .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb