Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Carnet de croquis : La forêt magique

 
  Pineaux, Séverine
Edition : Au Bord des Continents..., Collection : Avis de tempête 2009, 72 pages ISBN : 978-2-911-68475-3 25
 

Après Sandrine Gestin (Lily ou la clef des songes), Pascal Moguérou (Croquis de korrigans) et Jean-Baptiste Monge (Archives de féerie - 2 tomes), les éditions Au bord des continents... consacrent un nouveau carnet de croquis à l'une de leurs illustratrices phares, Séverine Pineaux.

Préfacé par Bernard Simonay - Séverine Pineaux a illustré plusieurs couvertures de ses romans dont La malédiction de la licorne et Le roman de la Belle et la Bête -, ce bel ouvrage à la mise en page soignée et au papier de qualité nous fait plonger dans l'univers si particulier de cette artiste. A chaque page se découvre son talent pour la création de plantes anthropomorphes : c'est l'aspect le plus connu de son travail, que l'on a notamment pu découvrir grâce aux deux tomes d'Ysambre (parus aux éditions Tournon). Mais ce Carnet de croquis est également prétexte à l'exploration d'autres facettes moins connues de son art, comme son goût pour le biomécanique (l'artiste confesse d'ailleurs l'influence étonnante sur cet aspect de son travail de H. R. Giger, créateur d'Alien) ou pour la représentation des mains - mains dans lesquelles poussent, comme de bien entendu, fleurs, branches et autres feuillages.

Si la plupart des croquis représentés sont des études d'illustrations bien connues des amateurs de l'artiste, on a également le plaisir de découvrir des travaux plus rares : oeuvres de jeunesse, couvertures de livres, pochettes de cd... La construction de l'ouvrage ne semble d'ailleurs pas suivre de chronologie ou d'évolution particulière. Le lecteur peut aisément le lire dans son entier, piocher des éléments dans quelques pages ou le feuilleter dans le désordre, au gré de ses envies.

Cette plongée dans l'univers de l'artiste est absolument fascinante, et on ne se lasse pas de contempler ces croquis fourmillant de détails et prétexte à plusieurs niveaux d'interprétations. Séverine Pineaux fait montre d'une sensibilité étonnante dans l'appropriation de la représentation des mythes et des légendes de notre inconscient collectif. A quand un artbook consacré à cette artiste ? Car si ses travaux sont admirables en noir et blanc, Séverine Pineaux possède également une grande maîtrise de la couleur - maîtrise qui saute aux yeux dans Le grand bestiaire des légendes, paru chez le même éditeur.

Un ouvrage indispensable pour les admirateurs de cette artiste, comme pour les amateurs de féerie.

Ecrite par Naolou, le 06 Août 2009 à 18:08 dans la rubrique Roman Documents .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb