Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Blaze

 
  King, Stephen
Edition : Albin Michel 2008, 328 pages ISBN : 978-2-226-18235-7 19,90
 

Clay Blaisdell Jr est un simplet que la vie n'a pas épargné. Il n'est pas méchant et tous ses actes lui sont dictés par d'autres qui veulent se servir de sa force et de la crainte qu'il provoque par sa taille de géant. Georges va devenir son ami, et même après la mort il restera près de lui pour l'aider à faire le coup de sa vie qui le mettra à l'abri financièrement pour le reste de ces jours.

Georges est un petit escroc qui va se servir de Blaze comme d'un outil. Mais une amitié fusionnelle est née entre ces deux hommes. Enfin il n'est plus seul... Mais comme toujours dans la vie de Blaze, la belle histoire va mal finir avec la mort de Georges.

Livré à lui même, son pauvre cerveau n'accepte pas l'absence de Georges. Il continu de le faire vivre dans sa tête. C'est plus facile pour lui, même s'il se rend compte que Georges ne boit pas le café qu'il lui a fait chauffer, que la voix de Georges lui vient des toilettes ou de la chambre.

Avant de mourir, Georges était en train de mettre sur pied un "gros coup" : le kidnapping du bébé d'une riche famille des environs. Avec la rançon, ils devaient partir vivre tous les deux au soleil de la Floride.

Depuis le cerveau de Blaze, Georges va lui donner les instructions pour mettre en oeuvre l'enlèvement du bébé, et Blaze va suivre les ordres du fantôme et s'attacher à ce bébé pendant le peu de temps qu'il va l'avoir sous sa responsabilité.

En flashback, Blaze se remémore sa vie. Depuis les brutalités de son père alcoolique qui l'ont rendu tel qu'il est aujourd'hui en passant par l'orphelinat ou il a grandit, les familles d'accueil qui ont essayé de s'occuper de lui et tous ceux qui ont été ses ennemis ou les quelques amis qu'il a eut.

Un kidnappeur oui mais qui est plus à plaindre qu'à blâmer ! C'est le portrait d'un homme attachant que la vie à martyrisée que nous brosse Stephen King/Richard Bachman. Un roman psychologique dans la même veine que Dolores Claiborn ou les personnages sont plus important que l'histoire en elle-même.

Ce roman avait été écrit dans le but d'être publié sous le pseudonyme de Richard Bachman mais laissé au fond d'un tiroir jusqu'en 2006. La véritable identité de Richard Bachman ayant été percée depuis longtemps, ce roman, que je placerai dans mon top 5 des Stephen King (et vous savez mon amour pour cet auteur), est un petit bijou de l'exploration de la psychologie d'un homme bléssé par la vie.

Ecrite par Arsenik_, le 14 Mai 2008 à 05:05 dans la rubrique Roman Inclassable .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb