Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Berserk (Tome 17)

 
  Miura, Kentaro
Edition : Glénat, Collection : Seinen 2007, 206 pages ISBN : 978-2-7234-5440-7 6,50 €
 

Prisonnier des troupes papales, Guts se retrouve désarmé lorsque la nuit arrive et que les esprits démoniaques apparaissent. Libéré, in extremis, de sa cage par son elfe, il prend la chef de ses ravisseurs, dame Fanèse, en otage. Mais déjà le héraut s'élance sur ses traces, lui-même poursuivi par les démons.

Voilà déjà deux ans que le massacre de la troupe du faucon a eu lieu. Durant tout ce temps Guts n'a fait que traquer et tuer les apôtres qu'il croisait. Mais, était-ce la bonne route à suivre ? Ne s'est-il pas fourvoyé en se lançant ainsi dans une fuite en avant ? Aveuglé par sa haine, il a une fois de plus abandonné les siens et ne s'est concentré que sur sa propre personne. Mais, voilà que Casca est maintenant en danger. Il est désormais temps de faire le point. L'amour ou la vengeance, Casca ou Griffith ? Guts devra faire un choix. Le nouveau cycle qui commence pourrait bien être celui qui apportera une solution par laquelle notre héros pourra éviter de devenir lui aussi un monstre.

Encore une fois, Berserk transporte le lecteur comme peu de mangas y parviennent. La grande force du récit est de ne jamais se limiter à une seule trame, mais de montrer constamment l'importance de la petite histoire sur la grande ou comment la vengeance de Guts influe sur le destin de son pays et vice-versa.

On appréciera également les pointes d'humour qui interviennent toujours pour atténuer avec justesse certains passages trop extrêmes. Un chef d'oeuvre violent, adulte et surtout humain.

Ecrite par Cpatrick, le 30 Juillet 2007 à 17:07 dans la rubrique BD Manga .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb