Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
La part des retraites dans le PIB (solidaires08)
Procès Lombard, une première semaine qui confirme le déni de la direction (solidaires08)
Le ministre de l’Intérieur est un menteur (solidaires08)
Un 1er mai dans une année de lutte (solidaires08)
Appel à manifester le 13 avril contre les répressions syndicales en cours et les violences policières (solidaires08)



 

Au commencement (Koma - Tome 6)

 
  Wazem & Peeters
Edition : Les Humanoïdes Associés 2008, 48 pages ISBN : 978-2-7316-2188-4 10,00
 

Addidas a enfin réussi à s'échapper de l'hôtel fou inventé par le Créateur, ce monstre qui détient toutes les arcanes de notre Univers. Seule la jeune fille est maintenant en mesure de sauver l'Humanité, en affrontant directement ce monstre. Seule l'imagination de la jeune fille parviendra d'ailleurs à une issue favorable, et le monstre en question semble absolument allergique aux images campagnardes... C'est à force de volonté que la jeune fille devrait enfin parvenir à vaincre...

Car pendant ce temps, le père d'Addidas est toujours dans cet hôtel, où les apparences sont encore très changeantes. Il n'empêche que la simple lecture des pensées permet de conjurer le sort et de revenir soi-même, brièvement. Seuls certains enfants sont encore épargnés par ce phénomène, amis d'Addidas. Mais ils ignorent tout des combats menés notamment par le commissaire, lequel est condamné à pomper les machines et à écouter les confessions des industriels qui ont été trop curieux, et qui ont dû malmener la mère d'Addidas pour en arriver à ce résultat...

Ce sixième tome sonne la fin d'une série dont l'originalité est la principale qualité. Pas de dessins révolutionnaires ici, pas d'effets spéciaux dingues à se mettre sous la dent : simplement un dessin clair agréable à parcourir, et parfaitement adapté au scénario.

Le combat d'Addidas est ainsi savamment orchestré, et le fameux monstre nous ferait presque pitié au vu de la transformation qui l'attend. De nombreuses questions trouvent en tout cas ici leur réponse, notamment sur les origines de cette histoire. Il reste cependant ce soupçon de nébuleux qui fait la différence entre les bonnes et les mauvaises histoires : de quoi se poser plein de questions donc, et de quoi se dire que ce scénario demeure effectivement une pépite rare. Un final excellent pour une série qui ne l'est pas moins, donc...

Ecrite par Clark, le 27 Décembre 2008 à 18:12 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb