Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Anne Frank et les enfants de la Shoah

 
  Lee, Carol Ann
Edition : Folio Junior 2007, 267 pages ISBN : 978-2-07-057370-7 5,89
 

Six millions de juifs morts ! Il y a des chiffres qui défient l'imagination à tel point qu'ils suscitent la méfiance. Envers tous ceux qui doutent ou qui contestent l'Holocauste, Le journal d'Anne Frank confirme avec une candeur désarmante cette vérité effrayante. Ce livre est donc logiquement la source historique sur la seconde Guerre Mondiale la plus lue au monde. L'ouvrage de Carol Ann Lee, Anne Frank et les enfants de la Shoah se présente comme un complément au témoignage d'Anne Frank. A la manière d'un tableau impressionniste où de petites touches successives construiraient une image aux proportions gigantesques, les petites histoires individuelles font se dérouler sous nos yeux la grande Histoire. 

L'originalité de l'auteur est d'axer son récit sur le point de vue des enfants en citant de nombreux témoignages qui viennent étayer l'histoire d'Anne. Cette construction a ses avantages et ses inconvénients. Le problème principal vient justement de l'aspect redondant de certains passages résumant le livre ou carrément tirés du Journal même. Ce canevas devient ainsi parfois gênant pour ceux qui auraient déjà lu l'histoire d'Anne Frank. Fort heureusement, le livre de Carol Ann Lee ne se contente pas de reprendre ce qui a déjà été dit. Il nous offre un panorama bien plus large en remontant aux origines du conflit et en continuant là où le Journal s'arrête, par son explication de la mort d'Anne dans les camps de concentration.

Le fait d'aborder un aspect méconnu de la seconde Guerre Mondiale, l'impact sur les enfants, tout en le destinant à un jeune public relève de l'exercice de style. Or, force est de constater que l'auteur s'y livre avec succès, puisque la grande force du récit est de ne jamais simplifier ou éviter les points douloureux. Cette absence de tabous est renforcée par le professionnalisme de Carol Anne Lee qui ne tombe jamais dans le voyeurisme tout en sachant montrer le malheur et faire ressortir les diverses tragédies. L'autre reproche que l'on pourrait formuler à cette approche est qu'elle fait passer au second plan le nombre bien plus élevé des victimes adultes. Mais on oublie vite ce besoin d'exhaustivité, pourtant nécessaire lorsque l'on traite un tel sujet, devant la maîtrise dont l'auteur fait preuve pour nous guider tout au long du livre.  

Ainsi, malgré ces petits défauts, cet ouvrage est une excellente entrée en matière pour les plus jeunes, de même qu'un outil parfaitement adapté pour tous ceux qui souhaiteraient approfondir la lecture du Journal d'Anne Frank ou simplement rafraîchir leur mémoire sur l'une des pages les plus sombres de notre histoire.

Ecrite par Cpatrick, le 29 Novembre 2007 à 07:11 dans la rubrique Roman Inclassable .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb