Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

A retelling of a classic Brave Story (Tome 1)

 
  Miyabe, Miyuki & Ono, Yôichiro
Edition : Kurokawa 2008, 196 pages ISBN : 978-2-351-42270-0 6,90
 

En pleine ville, alors que deux amoureux pensaient être un peu tranquilles pour profiter l'un de l'autre, un monstre apparaît derrière eux dans la claire intention de les occire. Fort heureusement pour eux apparaît une sorte de magicien qui fait fuir le monstre... même s'il n'arrive pas à finir le travail. Dans un autre coin de la ville, Wataru Mitani fait ce qu'il sait faire de mieux : jouer à un RPG en salle d'arcade, devant ses camarades subjugués. Malheureusement la liste de ses qualités s'arrête là. Sur la route de chez lui, il doit passer devant l'immeuble inachevé Daimatsu, dont on dit qu'il est hanté. Il se fait d'ailleurs surprendre par une jolie fille de son âge qui n'est autre que la fille du propriétaire, Kaori Daimatsu.

Au lendemain, Wataru et Kaori rencontrent un nouvel élève dans leur classe de cinquième, Mitsuru Ashikawa. Manque de chance pour Wataru, le nouveau semble un véritable génie dans tout ce qu'il entreprend, sport ou études... et bien sûr Kaori n'est pas insensible à ses charmes. Le soir même, après avoir lamentablement perdu aux jeux vidéos, Wataru voit Ashikawa se faire aborder par des grands de troisième. Ne sachant pas réellement pourquoi, Wataru court alors vers l'immeuble en travaux pour aider son camarade qu'il n'apprécie pas... Mais la situation n'est pas celle qu'il avait imaginée ! En effet, les grands sont tous au sol, l'un la jambe arrachée, et le monstre de la veille va refaire son apparition.

Comment faire un bon manga ? Prenons un héros gentil mais un peu ridicule, rajoutez une belle fille qu'il n'est pas difficile d'apprécier dès les premières cases, et saupoudrez d'un rival doué mais antipathique ; le tout servi avec un monde imaginaire de type médiéval fantastique et le tour est joué ! Tout cela pour dire que je trouve tout à fait normal, voire mérité, le succès du roman de Miyuki Miyabe qui a donné naissance à cette série très fidèle selon les dires de l'auteur, Yôichirô Ono. Et même si ce premier volume n'est en sorte qu'une introduction, il est nécessaire pour ne pas minimiser le côté réaliste du récit. En effet, en ancrant solidement Vision à notre monde, l'on peut dire que ce que sont les voyageurs n'en semble que plus proche.

Autre grand avantage de cette nouvelle série, c'est que la mort n'est pas banalisée, ni les soucis quotidiens. Les voyageurs sont des personnes qui ont subi des traumatismes, chacun à leur façon, et ils veulent changer leur destin.

Bon j'en ai déjà trop dit. Juste préciser que le dessin est résolument plus adulte que les quelques images du film d'animation que j'ai pu voir jusque là, et évidemment de bonne qualité, surtout pour un mangaka qui n'est pas amateur de shônen au départ. Bref jetez-vous sur Brave Story, et petit indice, le deuxième volume est encore meilleur que le premier !

Ecrite par Garion, le 11 Février 2008 à 12:02 dans la rubrique BD Manga .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb